La spécialité SVT en un clin d’œil

Par Camille Jourdan, publié le 25 Juillet 2022
4 min

Au lycée général, la spécialité sciences de la vie et de la Terre permet d’explorer le monde qui nous entoure, du fonctionnement du corps humain à celui de notre planète. À la clé : des portes ouvertes vers les formations médicales, scientifiques, sportives, et, de plus en plus de débouchés dans celles liées à l’écologie.

Au lycée général, la spécialité SVT (sciences et vie de la Terre) s’inscrit dans la continuité des enseignements du collège et de la seconde. Si vous la choisissez, vous aurez quatre heures de cours par semaine en première puis six en terminale.

Le programme de la spécialité SVT

En première comme en terminale, le programme de SVT s’articule autour de trois grands thèmes :

  • La Terre, la vie et l’organisation du vivant
  • Les enjeux contemporains de la planète
  • Le corps humain et la santé

Une partie du programme est donc consacrée à l’étude du fonctionnement "interne" des êtres vivants, notamment des humains. Premier fil conducteur : l’ADN. Vous appréhenderez notamment les notions de patrimoine génétique, de division cellulaire, ou encore le fameux ARN messager… Concernant le thème de la santé, le programme de première aborde les mutations génétiques ou encore le système immunitaire. Celui de terminale se concentre davantage sur les systèmes nerveux et musculaires.

Cette spécialité est aussi l’occasion de mieux comprendre le fonctionnement de la Terre. Structure du globe terrestre, dynamique de la lithosphère… La notion d’écosystème est aussi au cœur des cours, afin de percevoir les interactions entre les êtres vivants. Les problématiques d’épuisement des ressources naturelles et de réchauffement climatique font ainsi partie des questions étudiées en SVT.

Outre les cours théoriques, cette spécialité vous conduira sur le terrain – par exemple pour prélever des roches – ou encore devant un microscope.

Lire aussi

Les épreuves de la spécialité SVT

Si vous décidez d’abandonner la spécialité à la fin de la première, vous serez évalué sur la base du contrôle continu, avec un coefficient 8.

Si vous la conservez en terminale, la note obtenue lors des épreuves finales sera de coefficient 16. Vous passerez deux épreuves :

  • Une épreuve pratique, notée sur 5 points.
  • Une épreuve écrite, notée sur 15 points.

L’épreuve pratique vise à évaluer vos compétences expérimentales. Vous tirerez un sujet au choix et devrez mener une petite expérience devant l’examinateur.

L’épreuve écrite est composée de deux exercices. Dans le premier, vous devrez répondre à une problématique scientifique, principalement en utilisant vos connaissances. Dans le second, on attend de vous un raisonnement scientifique, s’appuyant sur un ensemble de documents, et répondant également à une problématique.

Lire aussi

Les débouchés de la spécialité SVT

La spécialité SVT peut vous conduire vers des études de santé (PASS ou L.AS), ou paramédicales (infirmier, kiné, etc.).

Certaines CPGE, préparant notamment aux concours vétérinaires (BCPST), recherchent aussi des lycéens ayant conservé SVT en terminale. Cela leur permettra de poursuivre en école d'ingénieurs. Mais des études courtes dans un BTS sont également possibles.

À l'université, la licence STAPS est l'une des plus adaptées à la spécialité SVT, mais d'autres licences en sciences de la vie ou en sciences de la Terre, et même des BUT, vous permettront de vous tourner vers de multiples secteurs : agroalimentaire, pharmacie, cosmétique, biotechnologies, ou encore développement durable.

Lire aussi

Articles les plus lus

Contenus supplémentaires

A la Une spécialités

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !