Décryptage

Comment devenir tatoueur ?

Comment devenir tatoueur ?
Comment devenir tatoueur ? © Adobe Stock
mis à jour le 29 août 2023
4 min

Passionné par le tatouage, vous souhaitez devenir tatoueur ? Missions, rémunération, formation : découvrez tout ce qu’il faut savoir.

Quelles sont les missions du tatoueur ?

Le tatoueur a pour mission de créer des motifs de toutes tailles et de toutes formes pour les dessiner sur la peau de ses clients. Pour créer sont tatouage, il injecte de l’encre pigmentée entre le derme et l’épiderme à l’aide d’un dermographe, un appareil électrique doté d’une aiguille.

Aussi, le tatoueur réalise certaines missions préparatoires avant d’entrer dans le vif du sujet :
  • Faciliter le choix de ses clients et leur démarche en proposant un book (catalogue) listant les tatouages réalisables ;

  • Conseiller ses clients sur la faisabilité de tel ou tel tatouage, en conciliant au maximum l’aspect technique avec la satisfaction de ses clients ;

  • Fournir à ses clients toutes les informations obligatoires et pertinentes pour leur permettre d’effectuer un choix éclairé ;

  • Préparer son matériel pour tatouer dans des conditions sanitaires optimales pour éviter les risques d'infections ;

  • Accompagner son client après la réalisation du tatouage (communiquer sur le temps de cicatrisation, réaliser des retouches éventuelles sur le tatouage...).

Salaire : combien gagner un tatoueur ? Quel est le salaire moyen ?

En début de carrière, l’expert dans l’art du tatouage gagne en moyenne entre 1 600 et 1 900 euros brut par mois, soit le seuil du SMIC ou légèrement supérieur. Cette rémunération, basée sur une activité à temps plein, n’est pas révélatrice de la réalité des tatoueurs juniors, qui exercent majoritairement à temps partiel.

Pour obtenir des salaires plus attractifs, le tatoueur doit renforcer sa notoriété. Il pourra, par exemple, proposer une technique originale de tatouage pour se démarquer de la concurrence ou encore participer à des salons professionnels, utiliser les réseaux sociaux... 

Au fil de sa progression, un tatoueur expérimenté qui exerce en tant que salarié peut atteindre une rémunération de 2 500 à 3 000 euros brut par mois. Ce seuil des 3 000 euros bruts par mois n’est pas un plafond de verre, puisque certains professionnels reconnus, lancés dans l’aventure entrepreneuriale, dépassent largement ce montant.

Formation pour devenir tatoueur : Quelles études faire ? Quel diplôme ?

Le métier de tatoueur est avant tout un métier artistique où le dessin a une place prépondérante : une formation artistique est donc la voie la plus empruntée. Être habile et créatif est indispensable pour s’épanouir dans ce métier et réaliser des tatouages qui plaisent.

La rigueur est aussi une qualité essentielle pour devenir tatoueur pro. Il faut garder à l’esprit que les tatouages sont, pour la plupart, gravés éternellement sur la peau de leurs propriétaires.

Les tatoueurs sont également amenés à réaliser des tatouages complexes sur différentes parties du corps : ils peuvent demander heures de travail et s'étaler sur plusieurs jours consécutifs. L’endurance, le calme et la patience sont de rigueur pour éviter de commettre des erreurs préjudiciables.

Puisqu’il s’agit d’un métier où les interactions humaines sont quotidiennes, un tatoueur possède de bonnes qualités d’écoute et de compréhension. L’empathie et la pédagogie sont des qualités précieuses pour rassurer certains clients légitimement inquiets.

De débutant à professionnel : les évolutions possibles pour un tatoueur

À l’image de nombreux métiers artistiques, la profession de tatoueur est une vocation. Dès lors, les tatoueurs débutants doivent jouer des coudes pour obtenir un travail à temps plein et espérer vivre de leur passion du tatouage.

Après quelques années d’expérience, les tatoueurs les plus doués conçoivent leurs propres motifs, ce qui leur permet d’asseoir leur expertise tout en renforçant leur notoriété.

Aussi, nombreux sont les professionnels qui proposent d’autres services esthétiques à leurs clients : pose de piercing, anneaux, bijoux. Même si les perspectives d’évolution vers un autre métier sont rares, certains professionnels du secteur avides d’autonomie décident de lancer leur propre entreprise.

Grâce à une bonne dose de motivation, de la rigueur et une volonté constante de s’améliorer, il est tout à fait possible de devenir tatoueur pour vivre de sa passion pour le dessin. Mêlant l’artistique et l’humain, la profession bénéficie d’un engouement certain depuis quelques années. Pour le plus grand bonheur des artistes de demain, et de leurs futurs clients !

Vous aimerez aussi

Contenus supplémentaires

Partagez sur les réseaux sociaux !