1. Métiers
  2. Les metiers qui recrutent
  3. Général Lavigne : "L'Armée de l'air recrute 3.500 jeunes en 2020 sur 50 métiers"
Interview

Général Lavigne : "L'Armée de l'air recrute 3.500 jeunes en 2020 sur 50 métiers"

Envoyer cet article à un ami
L'Armée de l'air française est l'armée la plus féminisée de l'Hexagone. // © Fred MARVAUX/REA
L'Armée de l'air française est l'armée la plus féminisée de l'Hexagone. // © Fred MARVAUX/REA

INTERVIEW. L'Etudiant a recueilli en exclusivité les propos du chef d'état-major de l'Armée de l'air, le général Philippe Lavigne, à l'occasion du salon des formations aéronautiques du Bourget. Au-delà du métier de pilote, découvrez les métiers qui recrutent et pourquoi.

"L'Armée de l'air ne recrute pas que des pilotes ! Elle recrute sur plus de 50 spécialités de métier" confie en exclusivité à L'Etudiant le général Philippe Lavigne, chef d'état-major de l'Armée de l'air qui lance en février 2020 sa nouvelle campagne de recrutement Devenir aviateur.

14 familles de métiers, plus de 50 spécialités

"Pour faire voler des avions il nous faut aussi des navigateurs, des mécaniciens, des contrôleurs aériens. Nous avons aussi besoin de personnel de protection pour nos bases aériennes et de combattants des forces spéciales", détaille le général Philippe Lavigne.

"Comme l'armée se modernise, il lui faut aussi de plus en plus de jeunes pour pouvoir mettre en oeuvre de nouveaux équipements. Nous avons ainsi besoin de personnels dans les métiers du numérique en particulier dans les systèmes d'information et de communication". L'Armée de l'air recrute et forme par exemple ses futurs développeurs informatiques, des techniciens administrateurs réseaux.

Lire aussi : 50 métiers pour prendre son envol, reportage sur la base aérienne de Mont-de-Marsan

Des métiers pour tous les niveaux de formation

L'Armée de l'air recrute pour certains métiers dès la classe de 3ème. "Nous recrutons pour tout niveau de responsabilité", explique le chef d'état-major de l'Armée de l'air. "J'ai besoin de militaires du rang, de sous-officiers et d'officiers. J'ai besoin de jeunes qui passent le bac et qui suivront une formation complémentaire en entrant dans l'Armée de l'air. Nous recrutons aussi des jeunes titulaires d'un BTS ou passés par l'université ou encore une classe préparatoire".

Une armée qui se féminise

"Toutes les spécialités de l'Armée de l'air sont ouvertes aux filles : pilote de chasse, contrôleur aérien, mécanicien… Nous sommes l'armée la plus féminisée de France, avec 24% de femmes", se félicite le général Philippe Lavigne. D'ailleurs, la ministre des Armées est une femme, Florence Parly !