Métiers de la banque : quelles différences entre les conseillers clientèle entreprises et les conseillers clientèle professionnels ?

Par Pascale Kroll, publié le 19 Octobre 2010
3 min

Qualités attendues, salaires par fonction, spécificités des métiers, niveaux de recrutement…vous nous avez posé des dizaines de questions sur le secteur de la banque et de la finance lors des salons de l’Etudiant. Quels métiers ? Quels salaires ? Comment évoluer ? Réponses extraites du livre "Les métiers de la banque et de la finance" de Pascale Kroll.

Au quotidien, le travail et les missions de ces 2 professionnels sont quasiment similaires. Le conseiller clientèle entreprises et le conseiller clientèle professionnels gèrent tous deux un portefeuille clients. Ils assurent le suivi des comptes de leur clientèle en répondant à leurs demandes en termes de crédit, d’assurances, d’autorisations de découvert, de réaménagements de contrats, etc. Ils doivent également étoffer leur clientèle.

Un portefeuille plus ou moins important


Le conseiller clientèle entreprises gère les entreprises réalisant un chiffre d’affaires important : de 1,6 à 2,5 millions d’euros. De son côté, le conseiller clientèle professionnels s’occupe des entreprises dont le chiffre d’affaires est inférieur à 1,6 million d’euros. Cela recouvre les entrepreneurs individuels (commerçants, artisans et professionnels libéraux), les TPE (très petites entreprises) et les comptes particuliers de dirigeants. Le 1er métier appartient à la banque de financement et d’investissement, le 2nd à la banque de réseau.

Des délégations différentes


Les pouvoirs qui peuvent être accordés à un chargé de clientèle entreprises, en matière de mobilisation de créances et d’accords de prêts par exemple, sont plus élevés. Les besoins sont en effet plus importants. Le chargé de clientèle entreprises doit souvent travailler avec ses homologues dans des banques concurrentes mais partenaires. Il s’agit de se mettre d’accord entre plusieurs banques. Les équipes chargées de la clientèle entreprises ne sont pas forcément plus importantes. La partie administrative est néanmoins souvent déléguée sur une plate-forme et le conseiller clientèle entreprises se fait aider par un assistant pour gérer les différents flux.

Autre différence : le chargé de clientèle professionnels reçoit généralement ses clients à l’agence alors que le chargé de clientèle entreprises se déplace dans les locaux de l’entreprise.

Les métiers de la banque et de la financePOUR ALLER PLUS LOIN
À découvrir aux éditions l'Etudiant :
"Les métiers de la banque et de la finance", par Pascale Kroll.



Articles les plus lus

A la Une métiers qui recrutent

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !