Quelles sont les qualités essentielles pour être commercial dans le secteur bancaire ?

Par Pascale Kroll, publié le 19 Octobre 2010
3 min

Qualités attendues, salaires par fonction, spécificités des métiers, niveaux de recrutement…vous nous avez posé des dizaines de questions sur le secteur de la banque et de la finance lors des salons de l’Etudiant. Quels métiers ? Quels salaires ? Comment évoluer ? Réponses extraites du livre "Les métiers de la banque et de la finance" de Pascale Kroll.

Les professionnels de la banque apprécient le plus souvent leur métier pour le contact qu’il permet avec la clientèle, la richesse des échanges avec des clients très hétéroclites et l’aspect commercial.

Mieux vaut ne pas être introverti


"Ce qui m’intéresse dans mon métier, c’est d’être en contact avec des clients très différents les uns des autres et de partager leurs problématiques quotidiennes. Il faut être un bon communicant et avoir le goût de partager", rapporte ainsi un gestionnaire de patrimoine. "C’est intéressant d’élaborer à chaque fois des stratégies commerciales différentes. Chaque client est en effet unique." Si vous êtes plutôt introverti ou si vous avez des difficultés à vous exprimer et à créer des contacts avec les autres, mieux vaut réfléchir à une autre voie professionnelle.

Recruteur recherche potentiel commercial


Les recruteurs du secteur bancaire recherchent avant tout des aptitudes relationnelles et commerciales chez les candidats. Plus qu’un diplôme, ils veulent détecter une personnalité. "Pour le recrutement de nos jeunes salariés issus de formations à bac+2 à des postes de téléconseiller sur des plates-formes et en agence, nous sommes très vigilants à ce qu’ils aient un savoir-faire commercial", assure Michel Papin de HSBC. "Lors de l’entretien, nous testons les aptitudes commerciales des candidats et sommes très attentifs à leur capacité d’écoute, leur empathie, leur relationnel et leur compréhension. Nous évaluons leur capacité à déterminer les attentes des clients ainsi que leurs qualités de négociation", renchérit Anne Rayon de LCL.

La plupart des métiers de la banque sont soumis à des objectifs à réaliser. Cela doit vous inciter à satisfaire le client et à lui vendre différents produits. Vous aurez ainsi plus de chances de toucher des primes individuelles et collectives. "Il faut avant tout avoir le sens du service client, note-t-on à la DRH du groupe BPCE. Cette attitude, faite d’écoute et d’envie, ne s’apprend pas sur les bancs de l’école. Nous cherchons des esprits enthousiastes, engagés et entrepreneurs."

Les métiers de la banque et de la financePOUR ALLER PLUS LOIN
À découvrir aux éditions l'Etudiant :
"Les métiers de la banque et de la finance", par Pascale Kroll.



Articles les plus lus

A la Une métiers qui recrutent

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !