1. Quels sont les métiers de la banque moins connus ? Les métiers de traitement et d'appui
Boîte à outils

Quels sont les métiers de la banque moins connus ? Les métiers de traitement et d'appui

Envoyer cet article à un ami

Qualités attendues, salaires par fonction, spécificités des métiers, niveaux de recrutement…vous nous avez posé des dizaines de questions sur le secteur de la banque et de la finance lors des salons de l’Etudiant. Quels métiers ? Quels salaires ? Comment évoluer ? Réponses extraites du livre "Les métiers de la banque et de la finance" de Pascale Kroll.

Les activités de traitement et d’appui concernent tous les métiers de la banque, de la banque de détail aux salles de marchés. Elles permettent de pénétrer au cœur des mécanismes bancaires.

Près d’1/4 des recrutements


Ces métiers représentent en moyenne 22 % des embauches en 2008. Les recrutements devraient se poursuivre dans les prochaines années, en particulier pour compenser les nombreux départs à la retraite particulièrement importants dans ces domaines. Selon les métiers, les postes sont ouverts à des profils de niveau bac à bac+5. Cependant, les profils technico-commerciaux sont de plus en plus recherchés. La Fédération française bancaire note en effet une automatisation des tâches répétitives qui permet aux collaborateurs de se concentrer sur des activités à forte valeur ajoutée, qui nécessitent des qualifications plus élevées.

Certains métiers sont très porteurs, par exemple ceux de techniciens qui interviennent sur les moyens de paiement, les flux, les transferts, le crédit documentaire, etc. Des difficultés de recrutement existent parfois pour ces métiers car les banques communiquent moins pour eux que pour les métiers commerciaux classiques.

Les différents métiers de traitement et d’appui


Intervenant en appui des agences bancaires, ces métiers requièrent forte technicité et haute technologie.

Le technicien des opérations bancaires finalise des opérations bancaires initiées dans une agence, un centre d’appels ou directement par le client.

Le personnel de "back-office" de la banque de marchés assure le suivi des opérations de marchés conclues au front-office.

Le personnel de "middle-office" se consacre à l’interface entre le front-office, c’est-à-dire les opérations de marché, et le back-office.

L’informaticien peut être affecté à la banque en ligne, à la salle des marchés, à la sécurité informatique, etc.

Les métiers de la banque et de la financePOUR ALLER PLUS LOIN
À découvrir aux éditions l'Etudiant :
"Les métiers de la banque et de la finance", par Pascale Kroll.



Sommaire du dossier
Retour au dossier A quoi sert un commercial dans une banque ? Banque-finance : conseiller clientèle particuliers, c'est quoi? Quels sont les métiers "commerciaux" dans une banque ? Quelles sont les qualités essentielles pour être commercial dans le secteur bancaire ? Jeunes diplômés : comment travailler dans la finance ? Banque-finance : quel salaire pour quel métier ? Quels sont les éléments de rémunération dans les métiers de la finance ? Banque : quelles conséquences de la crise sur les salaires ? Banque : quels sont les métiers qui ne connaissent pas la crise ? Comment évoluer dans la banque ? Métiers de la banque : quelles différences entre les conseillers clientèle entreprises et les conseillers clientèle professionnels ? Métiers de la banque : qu'est-ce qu'un conseiller clientèle entreprises ? Métiers de la banque : qu'est-ce qu'un conseiller clientèle professionnels ? Métiers de la banque : comment travailler à l'étranger ? Métiers de la banque : comment devenir responsable d'agence ? Quels sont les métiers de la banque moins connus ? La banque de détail Quels sont les métiers de la banque moins connus ? Les métiers de traitement et d'appui Quels sont les métiers de la banque de financement et d'investissement ? Quels sont les métiers transversaux dans la banque ? Quels sont les métiers liés au contrôle dans la banque ? Banque : que fait un gestionnaire de patrimoine ?