1. À 23 ans, elle signe sa première BD
Portrait

À 23 ans, elle signe sa première BD

Envoyer cet article à un ami
Cécile Bidault, 23 ans, publiera sa première BD, “L'Écorce des choses”, à la rentrée 2017. // © Delphine Dauvergne
Cécile Bidault, 23 ans, publiera sa première BD, “L'Écorce des choses”, à la rentrée 2017. // © Delphine Dauvergne

ELLE VA FAIRE LA UNE. Cécile Bidault, étudiante en dernière année à l’ENSAD, a déjà bien avancé son projet professionnel. Sa première bande dessinée, l’histoire d’une petite fille malentendante, sera publiée à la rentrée 2017.

Après son bac L, Cécile Bidault intègre l'année de MANAA (mise à niveau en arts appliqués) de l'école Estienne. “J'ai pris des cours de dessin dès le collège, je faisais de l'aquarelle. La mairie de Melun (77), ma ville, m'a repérée, et j'ai pu exposer plusieurs fois, notamment dans un centre culturel et une galerie”, raconte-t-elle.

De l'illustration à l'animation

Cécile poursuit ses études à l'ENSAD (École nationale supérieure des arts décoratifs), en spécialité animation. “Je trouve fascinant de mettre en mouvement des personnages, et cela complète mon cursus, tourné surtout vers l'illustration”, explique-t-elle. En dernière année, avec cinq heures de cours par semaine, cela lui laisse le temps de mener ses premiers projets professionnels. Lauréate de plusieurs prix, dont celui du graphisme de la BD scolaire d'Angoulême (16), elle réalise aussi des dessins pour la presse, tels “Le Soir” ou “Astrapi”.

Lire aussi : Les portraits des jeunes qui vont faire la une

Le dessin, un langage universel

Son projet de fin d'études est une BD, qu'elle anime pour l'école. “J'ai rencontré une éditrice de Steinkis au festival d'Angoulême, qui m'a conseillé de m'adresser aux éditions Vraoum, une branche de leur groupe plus proche de mon projet”, relate-t-elle. “L'Écorce des choses”, sa première BD, sera publiée à la rentrée 2017. Elle narre les aventures d'une petite fille malentendante. “Le thème des différences m'intéressait. J'ai eu plusieurs discussions avec l'un de mes amis, handicapé”, confie Cécile. D'ailleurs, si l'étudiante aime le dessin, c'est “parce que l'on peut parler de tout et toucher à tout”.

Un forum des métiers au salon du livre de Paris

Lors du salon du livre de Paris, du 24 au 27 mars 2017, se tiendra un forum des métiers pour vous faire découvrir les métiers de l'édtion.