1. Sciences po : clap de fin pour le concours d’entrée en deuxième année de 7 IEP
En bref

Sciences po : clap de fin pour le concours d’entrée en deuxième année de 7 IEP

Envoyer cet article à un ami
2017 marque la dernière session du concours commun d'entrée en deuxième année. // © SCIENCES PO RENNES
2017 marque la dernière session du concours commun d'entrée en deuxième année. // © SCIENCES PO RENNES

Dernière édition ! Après cette session 2017, il ne sera plus possible d’entrer sur concours en deuxième année dans les sept Sciences po de région qui font épreuves communes. Un nouveau concours commun permettant d’intégrer les établissements en quatrième année devrait ouvrir en 2019.

Les 160 étudiants qui seront admis en 2017 au concours commun d’entrée en deuxième année à 7 instituts d’études politiques (Aix-en-Provence, Lille, Lyon, Rennes, Saint-Germain-en-Laye, Strasbourg, Toulouse) seront les derniers ! En effet, les IEP qui l'organisaient changent de stratégie : le concours sera supprimé à compter de 2018. Il attirait chaque année environ 2.000 candidats déjà bacheliers, ayant validé ou en cours de validation de 60 ECTS.

Lire aussi : Sciences po : les épreuves du concours commun des IEP de région

Un concours commun pour entrer en quatrième année

De la part de ces établissements, ce changement répond à une volonté d’harmoniser leurs formations en quatrième et cinquième années et de s’aligner sur le système européen LMD (licence, master, doctorat). Les voies d’accès en “L1” ou en “M1” seront donc privilégiées. Ainsi, un nouveau concours commun sera proposé à bac+3, pour entrer en quatrième année. “Ce concours devrait être mis en place à compter de 2019”, assure Marion Turbiez-Miquel, responsable de la communication des concours communs.

Lire aussi : Notre banc d'essai des IEP

Pas de changement, en revanche, pour le concours d’entrée en première année : en 2018, vous pourrez encore y postuler l’année où vous passez le bac ou à bac+1. De même, les voies parallèles pour entrer en deuxième année, selon les accords conclus entre certains des sept Sciences po et des classes préparatoires, par exemple, seront maintenues. La sélection se fait alors sur dossier et entretien.