Sciences po : comment préparer les épreuves d'admission ?

Par Agnès Millet, publié le 04 Avril 2022
6 min

Avec l'arrivée sur Parcoursup, les modalités de recrutement des Sciences po - Paris et en région - ont quelque peu évolué. Ces IEP (Instituts d'études politiques) restent très sélectifs et une bonne préparation est indispensable pour les intégrer. Mais comment ? Passer par une prépa, une prépa privée ? Se préparer seul ou en groupe ? L'Etudiant vous donne les clés !

Avec une augmentation de 107% des candidatures en 2021, Sciences po Paris attire plus que jamais, en proposant un nouveau mode d'admission. Les IEP (instituts d'études politiques) du concours commun Réseau ScPo – Sciences po Lille, Lyon, Rennes, Aix-en-Provence, Saint-Germain-en-Laye, Toulouse et Strasbourg – ne sont pas en reste, de même que Sciences po Bordeaux et Grenoble qui misent sur une sélection via la plateforme Parcoursup.

Mais ces IEP restent très sélectifs et nécessitent une bonne préparation. L'Etudiant vous délivre quelques clefs pour se préparer au mieux.

Lire aussi

Pour intégrer un des Sciences po, un bon dossier scolaire au lycée est nécessaire

Rien ne sert de courir, il faut partir à point. Votre dossier Parcoursup constitue une étape importante de la sélection pour intégrer l'un des dix Sciences po. Dans tous les IEP, une part de votre note finale est conditionnée par vos résultats de lycée.

Pour mettre toutes les chances de votre côté, mieux vaut présenter de bonnes notes et être régulier, surtout en première et terminale. Les résultats du bac constituent également un critère fondamental. C'est le premier moyen de mettre votre dossier sur le haut de la pile.

Lire aussi

S'appuyer sur le programme de terminale pour le concours du réseau Sciences po

Des efforts constants, c'est aussi un très bon entraînement à l'épreuve d'histoire du concours commun, puisqu'il porte sur le programme de terminale. En préparant votre bac, vous travaillez donc le concours pour intégrer l'un des sept IEP du concours du réseau Sciences po !

"En revanche, si on ne sait pas problématiser en histoire, il faut s'y atteler. Ou si le niveau de langue est bas, il faut le consolider. Et soignez bien l'orthographe en français !", conseille Valérie Jacquin, responsable du service concours de Sciences po Lyon.

En complément de vos cours, vous pouvez "consulter la presse anglophone ou hispanophone qui sera une aide pour progresser en langue et connaitre la culture. Par ailleurs, le rapport annuel du jury et les annales en ligne vous apportent des pistes".

Pour réussir dans l'un des sept IEP du concours commun, vous devrez aussi vous préparer à une épreuve au format atypique : la dissertation de questions contemporaines, transversale, avec un sujet à choisir parmi deux thèmes : "Révolutions" et "La peur", en 2022. Pour ce faire, les bibliographies transmises sont un outil précieux pour enrichir sa réflexion. "Vous pouvez lire les journaux, faire des lectures personnelles, être curieux de tout", propose Valérie Jacquin.

Lire aussi

A Sciences po Paris, bien préparer les trois écrits du dossier d'admission

Sciences po Paris a transformé ses modalités d'admission l'an passé. Pour préparer cette sélection vous devrez vous familiariser avec les trois écrits qui forment une partie du dossier d'admission, à Sciences po Paris.

"Mon premier conseil : ne pas s'y prendre à la dernière minute. Nous publions les sujets pour l'essai personnel dès la fin octobre. N'attendez pas l'ouverture de Parcoursup", suggère Gabriela Crouzet, qui rappelle que des conseils sont détaillés sur le site de Sciences po Paris.

Il faut dire qu'il y a matière à réflexion. Cette année, les candidats pouvaient être inspirés, par exemple, par cette question : "Quelle statue voudriez-vous faire ériger dans l’espace public de votre pays ?" pour rédiger le discours d'inauguration d'une personnalité politique.

Lire aussi

Faire une prépa pour intégrer Sciences po, une bonne idée ?

Pour intégrer Sciences po, aucun doute, il vous faudra travailler régulièrement et avec méthode. Vos professeurs de lycée peuvent vous guider. "On peut réussir le concours si on se prépare sérieusement de son côté", confirme Valérie Jacquin, de Sciences po Lyon. S'organiser un groupe de révision avec des camarades qui ont le même objectif aide également à rester motivé. Vous pouvez aussi vous orienter vers une prépa dédiée que ce soit au sein d'un lycée ou des institutions privées. Ces organismes vous aident à optimiser votre travail.

C'est le cas de Tremplin IEP, une prépa labellisée par le réseau des sept Sciences po, dont le coût s'élève à 555 euros (322 pour les boursiers). Si cet organisme ne garantit pas l'intégration d'un IEP, vous êtes certain que la pédagogie s'adapte aux critères du concours.

Ce type de prépa peut être un atout pour travailler efficacement surtout pour des candidats isolés. "Notre plus-value, c'est la méthodologie. On accompagne le candidat dans sa manière de travailler et il gagne du temps", note Florent Vandepitte, directeur pédagogique.

Mais attention, leur rôle n'est évidemment pas de bûcher à votre place. Pour les écrits personnels de Paris, Olivier Nafissi, responsable de la section des IEP à Ipesup, explique qu'il "ne s'agit pas de se substituer aux élèves. Via des ateliers, nous les aidons à accoucher de leur projet, dans notre rôle de formateurs. Il ne s'agit pas de bachoter". Du sur-mesure qui représente un investissement de 2.880 euros.

Et au-delà de Sciences po, ces prépas se positionnent aussi comme un complément aux cours du lycées. "Ce que fait l'élève avec nous lui permet d'améliorer ses résultats au lycée", conclut ainsi Florent Vandepitte.

Articles les plus lus

A la Une Sciences po

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !