1. Médecine : la suppression des ECN, c’est pour bientôt ?
En bref

Médecine : la suppression des ECN, c’est pour bientôt ?

Envoyer cet article à un ami
Les épreuves classantes nationales pourraient être remplacées par la mise en place d'un contrôle continu. // © plainpicture/fStop/Team Static
Les épreuves classantes nationales pourraient être remplacées par la mise en place d'un contrôle continu. // © plainpicture/fStop/Team Static

Suite au "fiasco des ECN 2017", le président de la Conférence des doyens de médecine recommande de faire une croix sur le concours qui obnubile les externes, et de le remplacer par un contrôle continu.

La "suppression des ECN" (épreuves classantes nationales), l'examen tant redouté et bachoté qui conditionne le choix des affectations en internat, le troisième cycle des études de médecine, aura-t-elle lieu ? L’annonce, faite au mois d'octobre lors du congrès de l’Ordre des médecins, a fait beaucoup réagir les étudiants en médecine sur les réseaux sociaux. Elle est signée Jean-Luc Dubois-Randé, président de la Conférence des doyens de médecine, en charge d’un rapport sur la réforme de l’externat, le second cycle des études de médecine.

Dans un entretien accordé à notre site EducPros, il assure que "le fiasco des ECN 2017" est "immanquablement amené à se reproduire". Le président de la Conférence des doyens plaide donc pour la mise en place d’un contrôle continu qui prenne en compte plusieurs critères. Notamment : les notes obtenues tout au long des trois années d’internat, les ambitions professionnelles ou encore les stages réalisés. Cette réforme importante, souhaitée par beaucoup de carabins et l’ensemble des doyens, prendrait un certain temps à se mettre en place. Mais les premiers jalons semblent posés.