1. Kévin, développeur : "Mon métier ? 50 % de technique, 50 % de créativité"
Portrait

Kévin, développeur : "Mon métier ? 50 % de technique, 50 % de créativité"

Envoyer cet article à un ami
Mettre en valeur ses idées et ses compétences techniques est le meilleur moyen de décrocher un contrat ou un stage en informatique. // © Marie-Pierre Dieterlé pour l’Etudiant
Mettre en valeur ses idées et ses compétences techniques est le meilleur moyen de décrocher un contrat ou un stage en informatique. // © Marie-Pierre Dieterlé pour l’Etudiant

Voici un métier qui exige de maîtriser un langage informatique compliqué. Kévin, développeur, prend plaisir à découvrir ce qui est techniquement réalisable et à concrétiser des idées.

Il est en quelque sorte un artisan faisant preuve de rigueur scientifique. Kévin, 29 ans, est développeur web chez Shopedia, une start-up qui propose un service de détection de vêtements et produits à partir de photos.

Un artisan scientifique

Artisan, car il concrétise les idées, teste ou met en place des outils numériques permettant de mieux naviguer sur le site Internet, de mesurer les audiences et de reconnaître les images. Scientifique, parce qu'il jongle avec la résolution de problèmes et le développement de nouvelles idées. "L'ingénieure de recherche avec qui je travaille élabore des algorithmes capables de reconnaître les éléments d'une image. Je traduis ces formules en lignes de code afin d'en faire une application", explique Kévin. Le jeune développeur prend plaisir à maîtriser un langage informatique compliqué, mais aussi et surtout à découvrir ce qui est techniquement réalisable. "Mon métier, précise-t-il, c'est 50 % de technique et 50 % de créativité."

Débrouillardise et capacité d'adaptation

Kévin a suivi un cursus d'ingénieur informatique à l'université de technologie de Compiègne. Ses connaissances mathématiques ainsi que ses capacités à s'adapter aux évolutions technologiques lui sont utiles au quotidien. Il rappelle toutefois que certains bons développeurs n'ont pas le bac, et qu'il s'est lui-même formé aux technologies Web pendant ses études grâce aux cours en ligne. Une débrouillardise qui lui a permis de décrocher son premier contrat, un poste de développeur de logiciels pour la pharmacologie.
Son conseil ? "Créer un projet personnel, comme une plate-forme, un site Internet ou un service. C'est là le meilleur moyen de mettre en valeur ses idées et ses compétences techniques, et donc de décrocher un stage ou un poste."