Illustrateur(trice)

Création, métiers d'art
Niveau d'études nécessaire
bac
Salaire moyen
variable
Sommaire du secteur

Description

Secteur Création, métiers d’art
Niveau d’études minimal Bac
Bac conseillé STD2A
Alternance Oui
Sélectivité des études Faible à forte
Insertion professionnelle Difficile
Salaire débutant Variable

En quelques coups de crayon, l’illustrateur fait passer son message, qu’il conçoive des images pour la pub, la presse ou l’édition. À partir d’indications fournies par ses clients (il travaille le plus souvent en indépendant), il crée tout un univers graphique à base de personnages, d’atmosphères et de décors originaux. Sa "patte", son style font toute la différence.

Dans l’édition (livres pour enfants, bandes dessinées), l’illustrateur est souvent à l’origine du projet. Sa liberté d’expression et de ton est illimitée. Mais, face à certains directeurs artistiques ou éditeurs, il faut parfois faire et refaire les crayonnés (croquis) avant d’arriver au résultat escompté.

Pour pouvoir vivre de son travail, cet artiste doit savoir vendre son talent et son originalité. Aujourd’hui, il est indispensable d’avoir un site Internet et d’intéragir sur les réseaux sociaux. Certains illustrateurs se tournent aussi vers l’enseignement pour diversifier leurs revenus.

Ses compétences

Imaginer, dessiner, illustrer.

Sa formation

Il n’est pas obligatoire d’être diplômé pour exercer cette profession, mais une grande partie des illustrateurs aujourd’hui en activité sont passés par une école d’art, type Beaux-Arts ou Penninghen.

Pour la BD, une dizaine d’écoles (essentiellement privées) proposent des formations adaptées.

 

Autres témoignages