Brevet : le jour J, comment réussir l’épreuve de maths ?

Par Dimitri Schlichter, publié le 17 Mai 2021
5 min

Vous avez bien révisé vos fiches ? Théorèmes de Thalès, de Pythagore, factorisation, probabilités… Place désormais à l’épreuve du brevet en mathématiques. Nos conseils pour organiser efficacement vos deux heures de travail.

Vous avez les points-clés de vos cours en tête, mais craignez de ne pas assurer face à votre copie le jour de l'épreuve de maths au brevet ? Suivez les conseils de ces professeurs pour vous lancer avec succès dans le traitement du sujet.

Première chose pour évacuer (un peu) le stress, "repérez les lieux quelques jours avant : la route, le temps de trajet… Ça permet d’être moins angoissé le jour J", préconise Albane de Roquefeuil, professeure de mathématiques au collège Saint-Augustin à Angers (49).

Lire aussi

Devant votre copie : deux attitudes possibles selon votre niveau de stress

Comme pour toutes les épreuves, "il faut commencer par lire l’intégralité du sujet", prévient Clément Séraphin, professeur de mathématiques au collège Carnot à Lille (59). "Repérez les facilités et les difficultés, ajoute Albane de Roquefeuil. Ensuite, regardez le nombre de points par exercice, entre 8 et 20 points généralement. Vous saurez sur quel exercice il faudra passer plus de temps. Et lisez chacune des questions, car parfois, la réponse à la précédente est mentionnée dans la suivante ! Vous savez donc quel résultat chercher." Cette première lecture est importante pour appréhender le sujet.

"Surlignez les mots-clés, poursuit Clément Séraphin. Cela vous permettra de bien saisir la consigne demandée." Une fois cette lecture faite, deux méthodes s’offrent à vous. Soit vous êtes 'challengers' et suivez le conseil d’Albane de Roquefeuil en débutant par "les exercices plus complexes qui mobilisent le plus de temps, pour terminer par ceux avec lesquels vous êtes plus à l’aise." Soit, en cas de stress, "vous commencez par des exercices plus accessibles, pour vous donner confiance", ce que conseille Clément Séraphin.

Rédaction : ne négligez pas la présentation !

Le brouillon n’est pas votre seconde copie. "N’écrivez jamais le raisonnement en entier", prévient l'enseignant lillois. Utilisez-le plutôt pour "jeter vos premières idées." "Cela vous permettra de vous libérer l’esprit", complète sa collègue angevine. N’hésitez pas à créer des visuels pour mieux appréhender le sujet." En effet, réaliser "un petit schéma" ou dresser "les grandes lignes de votre formule" permettra de créer "une carte mentale utile pour vous repérer et vous faciliter la tâche lors de la rédaction", préconise Clément Séraphin.

Concernant la rédaction, il peut être intéressant "d’encadrer ou souligner vos résultats sur votre copie pour récupérer plus rapidement les éléments qui peuvent vous servir pour les questions suivantes", estime Albane de Roquefeuil. Et pour "gratter" quelques points supplémentaires, détaillez au maximum vos réponses. "Les correcteurs ne jugent pas uniquement sur le résultat, précise Clément Séraphin. Ils s’intéressent à la méthode utilisée. Si elle est bonne mais que le résultat est faux, vous obtiendrez quand même des points."

N’oubliez donc pas, le jour de l’épreuve, de bien soigner votre copie ! Les correcteurs apprécieront et seront plus enclins à vous accorder des points supplémentaires.

Lire aussi

Articles les plus lus Collège

A la Une brevet

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !