Newsletter

"L'école des croque-morts" au programme de Grantanfi sur France Culture


Publié le
Envoyer cet article à un ami
Le cimetière du Lère-Lachaise à Paris // DR
Le cimetière du Lère-Lachaise à Paris // DR

Pour sa deuxième saison, l'émission de France Culture Grantanfi, dont EducPros est partenaire, a adopté un rythme quotidien, avec une diffusion du lundi au vendredi de 10h50 à 11h00. Cinq épisodes qui dressent chaque semaine le portrait d'un campus.

Grantanfi 08 Malgré tous les vœux de bonne santé échangés ces derniers jours, 600.000 d'entre nous vont mourir en 2014. Et chaque année, ce chiffre ne cesse d'augmenter... Ce qui fait que travailler dans les pompes funèbres est un métier d'avenir. Et l'Etat ne s'y est pas trompé, qui a créé il y a tout juste un an un diplôme de "conseiller funéraire".


Au programme :

Episode 1 / lundi 20 janvier

Cette semaine, Grantanfi vous propose d'arpenter les allées tranquilles du Père-Lachaise, en compagnie des élèves de l'Enamef (l'Ecole nationale des métiers du funéraire), guidés par l'un de ses professeurs, Jean-Claude Simon...

Episode 2 / mardi 21 janvier

Si Jacky la guide sait tout de Frank Alamo et des autres stars enterrées au Père-Lachaise, Jean-Claude Simon est, lui, expert ès marbres et granits, parce qu'il est non seulement professeur à l'Enamef, mais aussi entrepreneur de pompes funèbres et marbrier - un métier technique et commercial où (comme il dit) le meilleur hall d'exposition, c'est le cimetière...

Episode 3 / mercredi 22 janvier

Giovanni regrette la disparition des chapelles funéraires dans nos cimetières... mais au Père-Lachaise, cet élève de L'ENAMEF peut satisfaire son goût pour les beaux et grands monuments. Et d'ailleurs le voilà qui s'arrête avec Shan, un autre étudiant, devant un étrange mausolée...

Episode 4 / jeudi 23 janvier

Une petite lumière dans le regard, Marie-Florence a demandé à voir la tombe d'un personnage dont le nom m'était inconnu. Quand nous parvenons devant cette sépulture, non seulement son architecture détonne (le bougre s'est fait enterrer à l'ombre d'un faux dolmen) mais cette tombe est aussi l'une des plus fleuries du cimetière... Est-ce alors pour rendre hommage à son locataire ou pour connaître les plus curieux exemples de l'art funéraire que Marie-Florence – élève à l'Enamef – se recueille à présent devant cette tombe, son smartphone à la main ?

Episode 5 / vendredi 24 janvier

"Les morts passent seulement d'une pièce à l'autre", comme dit Aissa Moulene aux familles en deuil. Mais lui aussi entend changer, sinon de pièce, du moins d'état, en préparant le diplôme de conseiller funéraire au sein de l'Enamef, pour monter en grade et en responsabilités dans le monde terrestre des pompes funèbres...


| Publié le

Vos commentaires (0)

Nouveau commentaire
Annuler
* Informations obligatoires