BTS TP (travaux publics)

Par Séverine Maestri, publié le 01 Decembre 2022
7 min

Le titulaire du BTS TP (travaux publics) intervient sur des chantiers au niveau de la construction, de l’entretien et de la rénovation d’un bâtiment. L’Etudiant détaille pour vous les attendus à l’entrée en formation de ce BTS TP, son programme et ses débouchés.

Présentation du BTS TP (travaux publics)

Le BTS est un diplôme national généralement apprécié car il allie une formation théorique et pratique. Formation post-bac, le diplôme s’obtient en deux ans et via un examen final. La formation peut être suivie dans une école ou dans un lycée (public ou privé). Très professionnalisant, le BTS permet de rentrer sur le marché du travail dès bac+2 autant que de poursuivre ses études.

Dans le BTS travaux publics, le technicien assure l'interface entre le chantier, les clients, les fournisseurs et la hiérarchie de son entreprise. Il a une vue sur l’ensemble d’un chantier, depuis l'étude jusqu’à la réalisation en passant par l'exploitation et la préparation.

En bureau d’études, il participe, dans l’entreprise, aux études de prix, il établit des plans méthodes et des documents d’exécution sur les directives d’un ingénieur d’études.

Lorsqu’il travaille dans la production, il assure au quotidien l’organisation générale d’un chantier ou d’une partie de celui-ci, selon son importance. Dans ce cadre, il contrôle, coordonne le travail des équipes, et tient à jour le calendrier d’avancement des travaux. Il veille également à l’application des directives, normes et règlements, notamment en matière de sécurité. Adjoint direct du conducteur de travaux, il le remplace parfois dans certaines tâches.

En maîtrise d’œuvre, il participe à la conception des ouvrages et à la préparation des dossiers d’avant-projet, des dossiers de consultation d’entreprises, au suivi des opérations, en passant par les réunions de chantiers. Il assure le traitement des ordres de service et des situations. Il tient à jour les programmes d’exécution.

Débouchés : quels métiers exercer avec un BTS TP (travaux publics) ?

Le titulaire du BTS travaux publics exerce ses activités au bureau, sur les sites d’intervention et les chantiers, et ce, dans différents types de structures d’entreprises.

Parmi les métiers possibles qu’il peut exercer : chef de chantier, dessinateur-projeteur, etc.

Quel est le programme du BTS TP (travaux publics) ?

Première année Seconde année
Horaire hebdomadaire Horaire hebdomadaire
Culture générale et expression 3 h 3 h
Anglais 2 h 2 h
Mathématiques 3 h 3 h
Sciences physiques appliquées 2 h 2 h
Enseignements professionnels : études d’ouvrages de travaux publics et des interfaces, y compris dans le cadre d’une rénovation ; conception, avec ou sans assistance numérique, du processus de réalisation d’un ouvrage ; exécution, réalisation, suivi, pilotage et gestion d’un chantier 22 h 22 h
Accompagnement personnalisé 2 h 2 h
Total 34 h 34 h

En plus de ces enseignements, il est possible d’ajouter une heure par semaine d’une autre langue que l’anglais en première et en seconde années. Pour tous, il faut compter huit semaines de stage (consécutives ou non) en entreprise à placer fin de première année de formation ou en deuxième année. Il devra faire l’objet d’un rapport de stage d’une quarantaine de pages.

Quels sont les bacs ou spécialités à privilégier pour intégrer un BTS TP (travaux publics) ?

La plupart des admis en BTS travaux publics sont titulaires d’un bac technologique STI2D (sciences et technologies de l’industrie et du développement durable), spécialité architecture et construction, ou d’un bac professionnel du secteur comme technicien du bâtiment (organisation et réalisation du gros œuvre, technicien géomètre-topographe ou travaux publics), voire d’un bac général avec les spécialités suivantes : sciences de l’ingénieur, mathématiques, physique-chimie, etc. Les inscriptions se font via la plateforme Parcoursup et la sélection se fait sur dossier (lettre de motivation et CV). Un entretien de motivation et éventuellement des tests complètent en général le processus.

Quels sont les attendus Parcoursup pour entrer en BTS TP (travaux publics) ?

Les attendus nationaux de la plateforme à l’entrée en BTS TP sont un intérêt pour la conception en bureau d'études et la réalisation sur chantier des ouvrages de travaux publics (routes, réseaux, ouvrages d'art), des compétences pour travailler en équipe dans le cadre d'une démarche de projet, des capacités d'organisation et d'autonomie, des compétences scientifiques et technologiques pour interpréter et exploiter les informations obtenues à partir d'essais, de test, de simulations, de réalisations. Il faut, bien sûr, être à l’aise dans la communication technique pour décrire une idée, un principe, une solution (produit, processus, système) et disposer de compétences en matière d'expression écrite et orale, y compris en anglais, pour communiquer et argumenter.

Études : que faire après un BTS TP (travaux publics) ?

Après votre BTS, vous pouvez envisager de poursuivre vos études, notamment en licence professionnelle mention métiers du BTP : travaux publics. Une classe préparatoire ATS (adaptation technicien supérieur) génie civil, par exemple, est aussi possible, pour rejoindre ensuite, sur concours, une école d’ingénieurs civils.

Quelles différences entre les BTS du secteur du bâtiment ?

D’autres BTS existent dans le secteur du bâtiment. Si le BTS TP, que nous venons de décrire dans cette fiche, permet à son titulaire d’être en relation avec les différents intervenants sur un chantier, le BTS MEC (management économique de la construction), par exemple, est davantage axé sur l’amont de la construction, sur la faisabilité et le coût d’un chantier. Le BTS AMCR (architectures en métal : conception et réalisation) aborde un seul aspect du bâtiment ou de la construction de routes, de ponts, etc., comme le BTS FABCR (finitions, aménagement des bâtiments : conception et réalisation). Le BTS EBCR (enveloppe des bâtiments : conception et réalisation) s’attache, lui, essentiellement à l’extérieur des bâtis. Enfin, le BTS MGTMN (métiers du géomètre-topographe et de la modélisation numérique) est davantage tourné vers la cartographie et la maîtrise de plans numériques et de maquettes 3D grâce au traitement informatique des données capturées sur le terrain.

Contenus supplémentaires

A la Une BTS

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !