Qu’est-ce qu’un bac STI2D ?

Par l'Etudiant, publié le 17 Novembre 2021
5 min

Le bac STI2D, sciences et technologies de l'industrie et du développement durable, vise à préparer les élèves à la vie active et aux nouveaux besoins de l'industrie. Pourquoi choisir cette filière ? À qui s’adresse-t-elle ? Quels en sont les débouchés ? On vous dit tout sur le bac STI2D.

Bac technologique STI2D : qu’est-ce que c’est ?

Pourquoi faire un bac STI2D ?

Le bac technologique STI2D permet d’acquérir des compétences dans les domaines industriels à travers quatre options : innovation technologique et éco-conception, systèmes d’information et numérique, énergies et environnement, et architecture et construction.

En plus du tronc commun propre au bac technologique, les élèves suivent des enseignements de spécialité : trois en première (innovation technologique ; ingénierie et développement durable ; physique-chimie et mathématiques) et deux en terminale (physique-chimie et mathématiques ; ingénierie, innovation et développement durable).

L’enseignement, conçu autour d’activités expérimentales, permet aux élèves de collaborer entre eux mais aussi de développer leur esprit d’analyse et leur prise d’initiative.

Comment faire un bac STI2D ?

À quel moment s’orienter vers le bac STI2D ?

Le bac STI2D s’adresse aux élèves intéressés par l’innovation technologique, l’écologie, la transition énergétique, la conception de nouveaux produits et la technicité de l’industrie. Il est possible de s’orienter vers le bac STI2D dès la classe de première, à l’issue d’une seconde générale et technologique.

Lire aussi

Les épreuves du bac STI2D sont-elles difficiles ?

L’enseignement technologique spécifique occupe une grande place dans l’emploi du temps des bacheliers STI2D. En terminale, les spécialités occupent 18 heures par semaine. Les élèves contribuent à la réalisation d’un projet en faisant appel aux technologies novatrices étudiées. Ils mettent ainsi en pratique leurs connaissances et savoir-faire. Les épreuves du bac STI2D ne sont pas plus difficiles qu’une autre filière, mais demandent un investissement important dans les matières de spécialité.

Ces épreuves, qui ont lieu, pour le français, dès la première, se comptent au nombre de 6 :

  • Français écrit (coef 5) – 4h
  • Français oral (coef 5) – 20mn
  • Philosophie (coef 4) – 4h
  • Grand Oral (coef 14) – 20mn
  • Physique-Chimie et Mathématiques (coef 16) – 3h
  • Ingénierie, innovation et développement durable (coef 16) – 4h

Lire aussi

Bac STI2D : le programme d’enseignement

Quelles sont les matières enseignées en STI2D ?

Le programme d’enseignement du bac STI2D est construit de la même façon qu’un bac général, à savoir :

  • un tronc commun à toutes les séries de la filière technologique : histoire-géographie, enseignement moral et civique, français, langues vivantes A et B, mathématiques, philosophie, EPS et philosophie
  • trois spécialités en première
  • deux spécialités en terminale

Les candidats au bac STI2D passeront, comme tout candidat au bac général et technologique, l’épreuve du grand oral qui évalue des compétences telles que la maîtrise de la parole structurée et argumentée, la réflexion, le dialogue et le débat autour de son projet de formation.

Quelles spécialités en STI2D ?

Les trois spécialités de première, à vocation scientifique et technologique, sont imposées. Il s’agit de :

  • Physique – chimie et mathématiques (6h),
  • Innovation technologique (3h),
  • Ingénierie et développement durable (9h).

Les deux spécialités de terminale sont les suivantes :

  • Physique – chimie et mathématiques (6h),
  • Ingénierie, innovation et développement durable (12h) composée de quatre enseignements : architecture et construction, énergies et environnement, innovation technologique et éco-conception, systèmes d’information et numérique.

Pour toutes les spécialités du bac STI2D, la pédagogie est axée sur la réalisation de projets. Les élèves sont engagés dans une démarche de construction et d’expérimentation.

Que faire avec un bac STI2D ?

Bac STI2D : quel avenir professionnel ?

Le bac STI2D permet de développer des profils techniques, avec une connaissance des sciences de l’industrie en lien avec les préoccupations actuelles telles que l’innovation, l’environnement et le développement durable. Ainsi, les métiers accessibles post-bac peuvent être, par exemple, chargé de développement durable, électronicien, mécanicien, technicien d’industrie ou d’exploitation et assistant innovation.

Poursuite d’études : quelle école après un bac STI2D?

Après un bac STI2D, les BTS sont généralement très prisés par les bacheliers. Ces derniers sont notamment attirés par des filières telles que les BTS industriels et informatiques : CPI (conception de produits industriels), CRSA (conception et réalisation de systèmes automatiques), SIO (services informatiques aux organisations). Les élèves disposant d’un bon dossier peuvent également prétendre à une classe préparatoire aux grandes écoles (CPGE) afin d’intégrer, par la suite, une école d’ingénieurs. L’entrée en licence est également envisageable, le plus souvent orientée vers les sciences de l’industrie.

Lire aussi

Le bac STI2D s’adresse aux élèves soucieux des questions environnementales et attirés par l’innovation technologique. Alliant une formation générale et un enseignement plus pratique, le bac STI2D convient aux lycéens souhaitant se spécialiser et développer des compétences et savoir-faire dès le lycée.

Articles les plus lus

A la Une bac

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !