1. Arts appliqués : quelles poursuites d'études après le nouveau DNMADE ?
Décryptage

Arts appliqués : quelles poursuites d'études après le nouveau DNMADE ?

Envoyer cet article à un ami
Le DN MADE mène directement au DNSEP, délivré par les écoles supérieures d'art // © Pascal Bastien/Divergence pour l'Etudiant
Le DN MADE mène directement au DNSEP, délivré par les écoles supérieures d'art // © Pascal Bastien/Divergence pour l'Etudiant

Le DNMADE, la licence qui remplace les BTS arts appliqués, fait sa toute première rentrée dans 13 des 30 académies en 2018. La réforme du premier cycle en arts n'entraîne pas de changement majeur pour le deuxième cycle, mais le grade licence permet d'intégrer directement un master.

Pas de réforme du deuxième cycle de la filière arts appliqués en vue. Pour l'heure, le ministère de l'Enseignement supérieur ne veut pas transformer ou remplacer le DSAA (diplôme supérieur des arts appliqués), la principale poursuite d'études après un DMA (diplôme des métiers d'art, qui ne sera finalement pas remplacé par le DNMADE) ou un BTS (brevet de technicien supérieur) arts appliqués.

Lire aussi : À quoi va ressembler le DNMADE, le remplaçant de la MANAA ?

Ce diplôme exclusivement délivré par des lycées permet aux étudiants "d'approfondir leur formation et d'élever leur niveau de qualification". Dispensé dans plusieurs académies, le DSAA spécialité "design", par exemple, se décline en quatre mentions : espace, graphisme, mode et produit.

5 ans d'études pour un bac+4

Avant la réforme DNMADE, les étudiants non titulaires du bac STD2A (sciences et technologies du design et des arts appliqués) devaient nécessairement passer par une MANAA, une année de mise à niveau en arts appliqués, pour intégrer un BTS arts appliqués. Une grande partie des étudiants obtenaient donc leur diplôme bac+2 au bout de trois ans d'études, et par conséquent leur DSAA (bac+4) en cinq ans.

Lire aussi : Écoles d’arts appliqués : le palmarès des pros

La réforme – les premiers étudiants de la licence seront diplômés en juin 2021 – ne fait pas disparaître ce chevauchement des diplômes. Délivré à l'issue de deux années d'études, le DSAA n'est pas un bac+5. Il reste un bac+4 (de niveau 1) qui ne confère pas le grade de master.

Le DNMADE, puis un master

C'est l'un des principaux atouts de la réforme. Le DNMADE ouvre les portes de formations que les BTS ne permettaient pas d'intégrer directement. Parmi celles-ci, citons notamment les cursus universitaires conférant le grade de master, comme les masters arts plastiques et design, qui mêlent projets artistiques et initiation au travail de recherche.

Autre passerelle possible après un DNMADE : le DNSEP (diplôme national supérieur d'expression plastique), diplôme de niveau 1 conférant le grade de master, délivré par les 43 écoles supérieures d'art et de design. Outre les trois options possibles (art, communication ou design), certains de ces établissements proposent des mentions spécifiques, comme la bande dessinée à Angoulême ou la scénographie à Strasbourg. Vous trouverez plus d'informations sur le site Internet de l'ANdEA, l'association qui fédère les écoles supérieures d'art.