1. Sciences po : la fin du concours d'entrée en première année
Décryptage

Sciences po : la fin du concours d'entrée en première année

Envoyer cet article à un ami
Bientôt la fin du concours d'entrée à Sciences Po. // © Natacha Lefauconnier
Bientôt la fin du concours d'entrée à Sciences Po. // © Natacha Lefauconnier

Sciences po a annoncé ce mardi 25 juin 2019 la fin du très sélectif concours d'entrée en première année. Cette réforme de la procédure d'admission à l'horizon 2021-2022 intervient alors que l'école doit intégrer la plate-forme Parcoursup dès 2020.

Petite révolution rue Saint-Guillaume à Paris avec l'annonce ce mardi 25 juin 2019, par la direction de Sciences po d'une grande réforme de sa procédure d’admission en première année et de la fin du très sélectif concours d’admissibilité.

Jusqu'à présent trois voies d’admission (concours post-bac, étudiants internationaux, CEP), permettaient aux candidats d'intégrer Sciences po. D’ici deux ans, il n'y aura plus qu'une seule procédure d’admission, calquée sur le modèle anglo-saxon basée sur une évaluation "quantitative" du contrôle continu sur les trois années de lycée et la moyenne des épreuves écrites au baccalauréat, et sur une évaluation "qualitative" à partir d’un écrit personnel de l’étudiant.

Lire aussi : Fin du concours d'entrée en première année à Sciences po

La réforme de la procédure d’admission sera facilitée par l’intégration de Sciences po sur la plate-forme Parcoursup prévue pour 2020. "Cette intégration aidera notamment à lutter contre l’auto-censure, consciente ou non, de certains lycéens et les invitera à pousser les portes de l’établissement", a expliqué la direction de l'école.