Actu

ECN 2022 : le nombre de postes d'internes en médecine par spécialité est sorti

Au total, 9.024 postes pour les internes en médecine sont ouverts contre 8.791 en 2021.
Au total, 9.024 postes pour les internes en médecine sont ouverts contre 8.791 en 2021. © smolaw11 / Adobe Stock
Par Séverine Mermilliod, publié le 20 juillet 2022
4 min

Les futurs internes en médecine classés aux ECN 2022 pourront bientôt faire leur simulation de vœux d’affectation. Un moment essentiel pour la suite de leur parcours puisqu'il détermine la spécialité et le CHU de rattachement. L'Etudiant fait le point sur le nombre de postes offerts par spécialité qui a été publié au Journal officiel ce matin.

La période est attendue des futurs internes en médecine. L’arrêté fixant le nombre d'étudiants en médecine "susceptibles d'être affectés" par spécialité et par centre hospitalier universitaire (CHU) pour 2022-2023 a été publié ce mercredi 20 juillet au Journal officiel.

Après avoir passé les ECN de médecine (épreuves classantes nationales informatisées), les futurs internes vont donc bientôt pouvoir faire leurs vœux entre 44 spécialités dans 28 CHU d’affectation, la phase de simulation commençant quelques jours après la publication des postes.

Une hausse de 233 postes en médecine ouverts

Au total, 9.024 postes sont ouverts (contrats d’engagement de service public inclus), contre 8.791 en 2021, soit une augmentation de 233 postes. Parmi eux, 913 postes sont offerts dans les spécialités chirurgicales, 7.734 dans les disciplines médicales, et 107 en biologie médicale.
Les postes les plus nombreux se retrouvent d’abord en médecine générale avec 3.634 postes - soit 116 de plus que l’an dernier -, elle est suivie de la psychiatrie (539), de l’anesthésie-réanimation (495), de la médecine d’urgence (487), et de la pédiatrie (345).
Le nombre de places le plus restreint concerne la chirurgie orale (14), la génétique médicale (21), la chirurgie thoracique (25 postes) et maxillo-faciale (26 postes) et la médecine légale (26 postes également). Enfin, la spécialité "médecine et santé au travail" est la seule à perdre neuf postes.

Choix des spécialités de médecine à partir du 31 juillet

Places ouvertes par spécialités de médecine pour 2022-2023

Spécialités

Places en 2022-2023

Places en 2021–2022

Nombre de places supplémentaires

Allergologie

28

28

0

Anatomie et cytologie pathologiques

59

59

0

Anesthésie-réanimation

495

489

6

Biologie médicale

107

107

0

Chirurgie maxillo-faciale

26

26

0

Chirurgie orale

14

12

2

Chirurgie orthopédique et traumatologique

127

123

4

Chirurgie pédiatrique

29

26

3

Chirurgie plastique, reconstrucrtice et esthétique

28

28

0

Chirurgie thoracique et cardiovasculaire

25

25

0

Chirurgie vasculaire

28

28

0

Chirurgie viscérale et digestive

87

83

4

Dermatologie et vénérologie

103

100

3

Endocronologie-diabétologie-nutrition

95

89

6

Génétique médicale

21

21

0

Gériatrie

194

194

0

Gynécologie médicale

87

86

1

Gynécologie obstétrique

222

213

9

Hématologie

49

45

4

Hépato-gastro-entérologie

138

133

5

Maladies infectieuses et tropicales

56

54

2

Médecine cardiovasculaire

194

185

9

Médecine d'urgence

487

479

8

Médecine et santé au travail

116

125

-9

Médecine générale

3634

3518

116

Médecine intensive-réanimation

101

95

6

Médecine interne et immunologie clinique

134

130

4

Médecine légale et expertises médicales

26

26

0

Médecine nucléaire

33

33

0

Médecine physique et de réadaptation

103

101

2

Médecine vasculaire

48

46

2

Néphrologie

86

81

5

Neurochirurgie

27

25

2

Neurologie

135

130

5

Oncologie

126

121

5

Ophtalmologie

155

155

0

Oto-rhino-laryngologie – chirurgie cervico-faciale

87

83

4

Pédiatrie

345

336

9

Pneumologie

130

124

6

Psychiatrie

539

536

3

Radiologie et imagerie médicale

261

258

3

Rhumatologie

88

86

2

Santé publique

87

87

0

Urologie

64

62

2

Vous aimerez aussi

Contenus supplémentaires

Partagez sur les réseaux sociaux !