1. Supérieur
  2. Médecine / Santé
  3. Réforme des études de santé : que faire si je rate ma PACES en 2020 ?
En bref

Réforme des études de santé : que faire si je rate ma PACES en 2020 ?

Envoyer cet article à un ami
Plusieurs options s'offrent à vous si vous ne réussissez pas votre première année de médecine. // © Adobe Stock / REC and ROLL
Plusieurs options s'offrent à vous si vous ne réussissez pas votre première année de médecine. // © Adobe Stock / REC and ROLL

À la suite de la réforme des études de santé, le parcours spécifique "accès santé" (PASS) ou la licence avec option "accès santé" (L.AS) sont désormais les deux principales voies d'accès aux filières MMOP (médecine, maïeutique, odontologie et pharmacie). En effet, à partir de la rentrée 2020, la PACES est supprimée. Si vous y suivez votre cursus cette année, sachez que vous conservez le droit à la seconde chance.

La PACES (première année commune aux études de santé) disparaît pour de bon à la rentrée 2020. Les bacheliers ont désormais le choix entre deux principales voies d’accès aux filières MMOP (médecine, maïeutique, odontologie et pharmacie) : le parcours spécifique "accès santé" (PASS) ou une licence avec option "accès santé" (L.AS).

Redoubler sa PACES en 2020, c'est possible !

Si vous avez intégré la PACES en septembre 2019 et que vous effectuez donc une première année sans être redoublant, sachez que la réforme ne vous empêchera pas, en cas d’échec, de conserver votre droit à une seconde chance. À la rentrée 2020, à condition d'être inscrit dans une université qui propose déjà le redoublement, vous pourrez retenter la PACES. Un numerus clausus spécifique aux derniers redoublants régulera en effet l’entrée en deuxième année des filières MMOP.

Lire aussi : Fin de la PACES : découvrez les nouvelles voies d'accès aux études de santé en 2020

La "petite PACES" : un dispositif dédié aux doublants 2020

"Ces étudiants n’ont pas à s’adapter à la réforme. Ce serait une rupture d’égalité de les obliger à passer par le PASS et à ne pas bénéficier des avantages du redoublement", décrypte Maxime Tournier, vice-président de l’Association nationale des étudiants en médecine de France (ANEMF), chargé de l’enseignement supérieur.
En revanche, la "petite PACES" se caractérise par de fortes similitudes avec le PASS. "Il n’y aura pas deux programmes et des calendriers complètement différents mais probablement des mutualisations d’enseignements", reprend Maxime Tournier.

Quitter la PACES pour une L.AS…

La "petite PACES" n’est pas la seule option qui s’offre à vous si vous validez vos examens en 2020, mais sans être sélectionné. Les universités risquent de vous inciter à intégrer une deuxième année de licence avec une mineure santé. Vous pourrez ainsi vous présenter deux fois aux épreuves d’admissibilité vous permettant d’intégrer la deuxième année de médecine, pharmacie, dentaire ou sage-femme (maïeutique).

À cette période de l'année, rien n’est encore joué, alors surtout restez motivé et accrochez-vous !

Lire aussi : La chirurgie plastique, la spécialité la plus demandée par les internes en 2019