1. Fin de la PACES : trois nouvelles voies d'accès aux études de santé en 2020
En bref

Fin de la PACES : trois nouvelles voies d'accès aux études de santé en 2020

Envoyer cet article à un ami
Quand vous démarrez des études de santé, le chemin est encore long avant de faire des consultations. // © Adobe Stock / Sebra
Quand vous démarrez des études de santé, le chemin est encore long avant de faire des consultations. // © Adobe Stock / Sebra

Avec la fin de la PACES, trois voies différentes vous permettront d’accéder aux études de médecine, pharmacie, dentiste (odontologie) ou sage-femme (maïeutique). Elles remplaceront à la rentrée 2020 la première année commune aux études de santé.

La PACES (première année commune aux études de santé) et le numérus clausus disparaissent pour de bon à la rentrée 2020. Le décret définissant les parcours de formation permettant d’accéder aux études de médecine, pharmacie, odontologie (dentaire) ou sage-femme (maïeutique) a été publié ce 5 novembre 2019. Les étudiants ont désormais le choix entre plusieurs voies sur Parcoursup. Car l’objectif visé, c’est la diversification des parcours des futurs soignants.

1. Une licence majeure santé

Vous pouvez opter pour une première année spécifique de l’enseignement supérieur avec une majorité d'enseignements en santé, correspondant à ce que les doyens avaient qualifié de "portail santé". Les matières enseignées resteront similaires aux enseignements dispensés en PACES. Vous devriez, toutefois, choisir une "mineure" dans une autre discipline. L’objectif : faciliter la réorientation. Si vous ne passez pas le cap de la sélection, vous pourrez poursuivre les études en licence de "la mineure" choisie. Vous n’aurez plus la possibilité de redoubler.

Lire aussi : J’ai mes chances en études de santé, si…

2. Une licence mineure santé

Deuxième option qui s’offre à vous : intégrer une licence universitaire classique, en droit, en histoire, en biologie, en chimie, en mathématiques… Mais en optant pour une "mineure" santé. Et une fois que vous vous sentirez prêt, en L1, L2 ou bien en L3, vous vous présenterez aux épreuves d’admissibilité vous permettant d’intégrer la deuxième année de médecine, pharmacie, odontologie (dentaire) ou sage-femme (maïeutique).

3. Une passerelle d'auxiliaire médical à médecine

Troisième possibilité : opter pour une formation de trois ans menant au diplôme d’auxiliaire médical, comme les écoles d’infirmiers, avant de tenter d’intégrer ces cursus.

Quant au nombre de places ouvertes en deuxième année de ces filières, celui-ci sera déterminé par les universités et les agences régionales de santé (ARS).

Lire aussi : Tout savoir sur les études de médecine