1. En 2019, suivez Tiffanie, en bac pro : "J’envisage un service civique en plus de la prépa"
Témoignage

En 2019, suivez Tiffanie, en bac pro : "J’envisage un service civique en plus de la prépa"

Envoyer cet article à un ami
Tiffanie envisage d'entrer dans une école du secteur social pour devenir monitrice-éducatrice. // © Photo fournie par le témoin
Tiffanie envisage d'entrer dans une école du secteur social pour devenir monitrice-éducatrice. // © Photo fournie par le témoin

TIMELINE, ÉPISODE 4. Même si Tiffanie n’est plus concernée par Parcoursup, la lycéenne tente de préparer au mieux son avenir professionnel. Entre le bac pro, le permis, le BAFA, les stages et le service civique, cette année est riche en stress et en bouleversements.

"C’est vraiment un moment compliqué, tout arrive en même temps", s’exclame Tiffanie. Alors qu’elle ne devait plus avoir que le bac en tête, la lycéenne est finalement sur tous les fronts pour mener à bien son année de transition. Son objectif : tout faire pour acquérir de l’expérience professionnelle pendant son année de prépa avant de passer le concours de moniteur-éducateur en 2020.

L’option du service civique

"Il s’est passé plein de choses depuis la dernière fois, à commencer par le service civique", annonce Tiffanie. En janvier 2019, la lycéenne a obtenu une place au sein d’une prépa aux métiers éducatifs et sociaux près de Nantes, dans le but d’intégrer ensuite une école de moniteur-éducateur. Cette prépa, d’une durée de six mois, délivre deux jours de cours par semaine. Le reste du temps, Tiffanie comptait travailler ou effectuer des stages.

Lire aussi l'épisode 1 : "Je vise une prépa puis une école de moniteur-éducateur"

"D’après les enseignants de prépa, l’important est de gagner en expérience avant de passer le concours d’entrée en école spécialisée, rapporte la lycéenne. Le plus judicieux serait de faire un service civique en parallèle de cette formation." Cette solution s’avère donc être un bon compromis tant sur le plan financier qu’en matière d’acquisition de compétences.

Avoir tous les outils en main pour la rentrée prochaine

La lycéenne garde aussi le bac en ligne de mire. "J’ai eu mon bac blanc, c’est déjà bien, mais je dois encore passer plusieurs oraux en mars et en avril, plus mon rapport de stage à faire…" Malgré le stress, Tiffanie se dit tout de même suffisamment encadrée par ses professeurs. "Et puis, on a la chance d’être évalué en contrôle continu, c’est un vrai plus pour nous."

Lire aussi l'épisode 2 : "Pour moi, Parcoursup sera mon plan B"

En dehors du bac, Tiffanie se prépare à passer son permis de conduire "d’ici fin avril normalement". "Je vais aussi passer mon BAFA [brevet d'aptitude aux fonctions d'animateur] pour pouvoir travailler en centre de loisirs cet été", complète la lycéenne. Un domaine qui pourrait peut-être l'intéresser davantage que le métier de moniteur-éducateur…

Quant aux futurs stages qu’elle devra effectuer pendant son année de prépa, Tiffanie se laisse encore quelques mois pour y penser. Chaque chose en son temps.