1. Parcoursup : êtes-vous concerné par les "points d’étape" ?
Boîte à outils

Parcoursup : êtes-vous concerné par les "points d’étape" ?

Envoyer cet article à un ami
Place aux points d'étape de Parcoursup. // © Michel GAILLARD/REA
Place aux points d'étape de Parcoursup. // © Michel GAILLARD/REA

En attente de place sur Parcoursup ou en pleine hésitation entre plusieurs formations, l’heure est pour vous au bilan. Ou plutôt aux "points d’étape". Nouveauté 2019, cette phase s’étend du 25 juin au 19 juillet. Explications.

Phase complémentaire, répondeur automatique, points d’étape… Il y a de quoi s’y perdre. Et pour cause, le 25 juin 2019 marque la fin du bac, mais aussi et surtout plein de nouveautés sur Parcoursup. Parmi elles, la mise en place des points d’étape. Ces bilans seront obligatoires pour les candidats encore en attente de place dans tous leurs vœux et pour ceux qui n’ont pas validé définitivement une proposition (ce qui signifie que vous avez encore des vœux en attente dans votre liste). Le but : accélérer la procédure en vous incitant à conserver ou libérer des places si vous n’êtes plus intéressé par un vœu.

Lire aussi : Parcoursup : la phase complémentaire, mode d'emploi

Trois points d’étapes à des moments clés

Au total, trois points d’étapes sont proposés aux candidats :

entre le 25 juin et le 27 juin, après les épreuves écrites du bac ;
entre le 6 et le 8 juillet, après les résultats du bac ;
entre le 17 et 19 juillet, avant la fin de la phase principale d’admission sur Parcoursup.

Ces trois bilans seront l’occasion de connaître l’évolution de vos choix d’orientation et ainsi de vous proposer un accompagnement si nécessaire. Lors de ces points d’étape, vous disposerez d’un délai de trois jours pour répondre. Gare aux retardataires ! Car si ce délai n’est pas respecté, vos vœux en attente et votre éventuelle proposition d’admission seront supprimés. Votre place sera alors proposée à un autre candidat.

Comment répondre à un point d’étape ?

Lors des deux premiers points d'étape, vous devrez confirmer si vous souhaitez maintenir votre proposition acceptée (s'il y en a une) et/ ou indiquer les vœux que vous souhaitez maintenir en attente.

À partir du 15 juillet, plusieurs situations sont possibles. Vous recevez une proposition d’admission avant le 15 juillet : vous avez jusqu’au 19 juillet, 12 heures pour vous inscrire définitivement et ainsi renoncer à vos vœux en attente. Vous ne serez pas concerné par le dernier point d’étape.

Ou vous recevez une proposition d’admission entre le 15 et le 19 juillet : le point d’étape final (entre le 17 et 19 juillet) vous permettra de confirmer votre choix d’inscription dans la formation acceptée. Vous aurez alors jusqu’au 27 août, 17 heures pour vous inscrire.

Lire aussi : Parcoursup : insatisfait de vos réponses, quelles solutions s’offrent à vous ?

Dans les deux cas, vous pouvez maintenir vos vœux en attente jusqu'à la fin de la phase principale le 19 juillet. Passée cette date, vos vœux en attente seront archivés dans votre dossier et si, à titre exceptionnel, une place venait à se libérer suite au désistement d’un candidat pendant l’été, la place sera proposée au premier candidat de la liste d’attente archivée. Si vous n’avez validé aucun vœu le 19 juillet, rendez-vous sur la phase complémentaire pour faire de nouvelles demandes.

Impossible d'échapper aux points d'étape

Si vous avez peur de rater des propositions d’admission, pensez au répondeur automatique. Dès le 25 juin, si vous avez encore des vœux en attente et que vous êtes sûr de vos choix, cette option vous évitera des sueurs froides ! Mais attention, "le répondeur automatique ne vous dispense pas de répondre aux points d’étape", insiste le Centre d’information et d’orientation Médiacom à Paris. Quoi qu’il arrive, impossible pour vous de manquer les points d’étape puisque vous en serez informé par mail ou par sms en amont.

Bannissez votre téléphone portable
Petit conseil technique pour vous épargner un stress supplémentaire : l'usage d'un téléphone portable est à bannir ! Pour avoir une bonne visibilité des pages et des boutons de réponse, utilisez un ordinateur. "Beaucoup utilisent leur téléphone portable mais sur un petit écran, certains cliquent par erreur sur "je refuse" au lieu de "j’accepte"", signale le Centre d’information et d’orientation Médiacom à Paris. Pour rattraper cette erreur, vous pourrez toujours écrire à la messagerie contact de Parcoursup.