1. Les grands concours de la fonction publique : inscrivez-vous en droit ou en sciences politiques

Les grands concours de la fonction publique : inscrivez-vous en droit ou en sciences politiques

Envoyer cet article à un ami

Après le bac, la licence de droit ou les IEP (instituts d’études politiques)  sont les cursus les plus adaptés pour préparer et réussir les grands concours de la fonction publique. Exemple : au concours de conservateur du patrimoine en 2010, sur 40 admis (parmi 579 candidats), 33 étaient issus de Sciences Po Paris. Autre exemple : le taux de réussite au concours des IRA (instituts régionaux d’administration), en 2009, était de 11,6%. Mais en isolant les filières d’études suivies par les candidats, le taux varie de 25,4% (pour les diplômés d’un IEP) à 14% pour ceux qui ont suivi des études de droit, et même à 10,8% pour ceux qui ont suivi un cursus de lettres ou sciences humaines.

L’explication est toute simple : les filières droit ou sciences politiques sont celles qui vous permettent de mieux comprendre le fonctionnement de l’État et de ses institutions. La 1ère voie vous apprendra tout du droit (indispensable pour les concours judiciaires), la 2nde sera plus axée sur la culture générale. Surtout, dans ces 2 cursus, vous aurez la possibilité de choisir des matières orientées vers le programme des épreuves des grands concours.

Dès la 1ère année de la licence de droit, vous pourrez opter pour des TD (travaux dirigés) de droit public (droit civil, droit constitutionnel, droit administratif), ou droit pénal (pour les concours de la police). "C’est en préparant ces TD, en lisant les ouvrages recommandés, en approfondissant le cours et en s’entraînant à commenter des arrêts, que les étudiants s’entraînent aux cas pratiques donnés aux épreuves des concours", indique Marie Masclet de Barbarin, maître de conférences à la faculté de droit d'Aix-Marseille 3. Dans les IEP, vous sera aguerris aux techniques de la dissertation.

Si le droit ou les sciences politiques vous attirent peu, vous pouvez aussi opter pour une licence d’économie ou de sociologie, voire d’histoire. Dans tous les cas, attendez-vous à faire des études longues, le niveau requis pour passer les concours (licence ou M1 selon les cas) est théorique. Dans les faits, les candidats sont bien plus diplômés. Au concours des IRA , accessibles avec une licence, en 2009, sur 370 admis : 199 candidats détenaient un master et 55 une licence. 29 étaient diplômés d’un IEP.

Le conseil de Mathilde, reçue au concours de commissaire de police, à 23 ans


Mathilde a toujours voulu être commissaire. Après un bac ES, elle s’inscrit en fac de droit. 5 ans plus tard, son rêve est devenu réalité. A 25 ans, elle s’apprête à faire ses premiers pas professionnels dans un commissariat à Roubaix (59).


"Quand j’étais au lycée, j’ai bien regardé les épreuves en détail, sur le site du ministère de l’Intérieur. J’ai eu la confirmation de la nécessité de suivre des études de droit. J’ai quitté Rouen pour aller m’inscrire à la faculté libre de droit (FLD) de Lille (59). Dès la licence, j’ai réfléchi au choix des options en licence. J’ai opté pour des cours de droit pénal et de droit public. Ensuite, j’ai choisi de préparer un master de droit public, sans me couper complètement du droit pénal. Je lisais des ouvrages de culture générale policière (sur la procédure pénale ou le droit de la police). Et c’est surtout l’année du M2 que j’ai préparé à fond le concours, le master professions juridiques et administratives de la FLD étant en lui-même une prépa avec : 6 à 8 heures de cours par jour ; chaque semaine, un écrit dans une des épreuves du concours et, tous les 15 jours, un grand oral avec des professionnels".

Céline Manceau

Sommaire du dossier
Retour au dossier Concours de la haute fonction publique : votre plan d’action dès le lycée Les grands concours de la fonction publique : suivez l’actualité pour faire la différence Pour réussir les grands concours : parlez français ! Les grands concours de la fonction publique : créez votre propre culture générale Avant de tenter les grands concours de la fonction publique : décrochez un stage ! Les grands concours de la fonction publique : inscrivez-vous en droit ou en sciences politiques Pour les oraux des grands concours de la fonction publique : faîtes du théâtre !