1. Architecte en chef des monuments historiques

Concours Architecte en chef des monuments historiques

Catégorie A
Niveau Au delà de bac+5.
Conditions d'accès
Diplôme d'architecte  
Epreuves

Périodicité du concours : tous les deux ans

Préadmission :
5 épreuves écrites et graphiques : 1/ analyse et diagnostic sur la stabilité d'un édifice (12 h, coef. 5) 2/ étude d'un projet de restauration ou de mise en valeur d'un monument ancien (12 h, coef. 5) 3/ intégration d'une construction neuve dans un ensemble déterminé en fonction de plusieurs édifices existants (12 h, coef. 4) 4/ étude de réutilisation d'un monument historique (12 h, coef. 4) 5/ histoire et caractères généraux de l'architecture européennne (5 h, coef. 6)

Admissibilité :
4 épreuves orales : 1/ exposé sur les techniques de construction et de conservation (30 min, coef. 5) 2/ exposé sur les arts intégrés à l'architecture, jardins et espaces urbains et paysagers (20 min, coef. 4) 3/ exposé sur l'organisation administrative des ministères de la Culture, de l'Environnement et de l'Urbanisme (20 min, coef. 3) 4/ entretien avec le jury sur l'analyse d'un texte (20 min, coef. 4)

Admission :
1 épreuve : 1/ présentation (1 h) d'un dossier concernant l'étude approfondie d'un édifice choisi par le jury parmi les 3 proposés par le candidat, ce rapport comprendra un relevé analytique du monument (coef. 4), un historique du monument (coef. 2), les interventions proposées (coef. 4).

Son métier

Ses attributions :
Mise en œuvre des actions qui tendent à protéger, conserver et faire connaître le patrimoine architectural en France, formulation de propositions ou d'avis sur les mesures de protection et de surveillance des immeubles classés et inscrits.