Concours Contrôleur de la direction de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes

Catégorie B
Niveau Baccalauréat.
Diplômes
bacs toutes séries.
Préparer le concours

Vous désirez passer le concours de Contrôleur de la direction de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes ? L’Etudiant vous explique tout dans cette fiche réalisée en partenariat avec la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF).

Il existe une classe préparatoire intégrée (CPI) pour préparer ce concours. Elle est accessible, sur dossier et entretien, à des étudiants d'origine modeste. Tout est mis en oeuvre pour favoriser leurs chances de réussite : des petites promotions, des cours intensifs de culture générale et surtout de la méthodologie.  Avec en bonus : une prise charge des frais d’études.

Epreuves

Périodicité du concours : irrégulière.

Information :
Ce concours est ouvert dans deux dominantes : une dominante juridique et économique et une dominante scientifique et technologique.
Calendrier prévisionnel : https://concours.dgccrf.finances.gouv.fr/Concours/Calendrier

Admissibilité :
3 épreuves écrites : 1/ Résumé d’un texte portant sur les questions économiques et sociales du monde contemporain et réponses à des questions en lien avec le texte (3 h, coef. 2) 2/ : 2a/ pour la dominante juridique et économique,: sciences économiques et sociales, droit ou comptabilité (3 h, coef. 2), 2b/ pour la dominante scientifique et technologique: mathématiques, sciences de la vie et de la terre ou physique-chimie, 3/ Traduction écrite, sans dictionnaire, d'un texte ou d'un document rédigé dans une des langues suivantes : allemand, anglais, espagnol (1 h; coef. 1).

Admission :
1 épreuve orale  (30 min., coef. 8) : entretien avec le jury permettant d’apprécier la motivation et l'aptitude du candidat.

Son métier

Ses attributions :
Pour la dominante scientifique : contrôle de l'application des réglementations, de la qualité et de la sécurité des produits et des services, soutien technique et réglementaire aux professionnels pour la maîtrise de la qualité de leurs produits. Pour la dominante économique : intervention dans les entreprises de différents secteurs à tous les stades du circuit commercial, contrôles pouvant déboucher sur des procédures contentieuses dans les domaines de la concurrence et de la consommation.

Salaire : 1 958 € nets (avant prélèvement).