1. Contrôleur de la direction de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DC

Concours Contrôleur de la direction de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DC

Catégorie B
Niveau Baccalauréat.
Diplômes
bacs toutes séries.
Préparer le concours

Il existe une classe préparatoire intégrée (CPI) pour préparer ce concours. Elle est accessible, sur dossier et entretien, à des étudiants d'origine modeste. Tout est mis en oeuvre pour favoriser leurs chances de réussite : des petites promotions, des cours intensifs de culture généralen et surtout de la méthodologie.  Avec en bonus : une prise charge des frais d’études.

Epreuves

Périodicité du concours : irrégulière.

Information :
Ce concours est ouvert dans deux dominantes : une dominante juridique et économique et une dominante scientifique et technologique.

Préadmission :
QCM de culture générale, français, logique et mathématiques ou actualité économique selon la dominante (1 h 30)

Admissibilité :
3 épreuves écrites : 1/ composition sur 1 sujet d'ordre général (3 h, coef. 4) 2/ problème de mathématiques (3 h, coef. 3) pour la dominante scientifique ou analyse d'un texte ou d'un dossier de caractère économique et social et réponses à des questions sur le texte ou le dossier proposé (3 h, coef. 3) pour la dominante économique 3/ au choix (3 h, coef. 4) : questions de physique et chimie, questions relatives aux sciences et technologies des produits alimentaires, établissement de l'algorithme sous forme d'ordinogramme (5 h) pour la dominante scientifique ou au choix (3 h, coef. 4) : questions portant sur les sciences économiques, questions à caractère juridique, établissement de l'algorithme sous forme d'ordinogramme correspondant à la solution d'un problème simple et écriture des séquences de programme demandées correspondantes (5 h) pour la dominante économique • Admission, 1 ou 2 épreuves orales : 1/ exposé sur un sujet d'ordre général suivi d'une conversation avec le jury (30 min, coef. 7) ou exposé sur un sujet d'ordre général suivi d'une conversation avec le jury (20 min, coef. 5) + informatique (30 min, coef. 2) pour ceux qui ont choisi la 3e épreuve d'admissibilité.

Son métier

Ses attributions :
Pour la dominante scientifique : contrôle de l'application des réglementations, de la qualité et de la sécurité des produits et des services, soutien technique et réglementaire aux professionnels pour la maîtrise de la qualité de leurs produits. Pour la dominante économique : intervention dans les entreprises de différents secteurs à tous les stades du circuit commercial, contrôles pouvant déboucher sur des procédures contentieuses dans les domaines de la concurrence et de la consommation.

Traitement mensuel brut : 1431 €