1. Ingénieur des travaux de la météorologie

Concours Ingénieur des travaux de la météorologie

Catégorie A
Niveau Bac+2.
Conditions d'accès
Ce corps est accessible par deux voies : après une classe prépa scientifique via le concours commun TPE (dit concours normal) ou après un M1 de sciences (dit concours spécial).  
Diplômes
classe prépa.
Nombre de tentatives
3
Epreuves

Périodicité du concours : tous les ans.

Information :
Les épreuves indiquées sont celles du concours normal après une classe prépa MP, PC ou PSI. Pour le concours spécial, les candidats passent deux épreuves d'admissibilité (une épreuve écrite portant sur l'ensemble du programme de météorologie et une épreuve écrite d'anglais) et deux épreuves d'admission (un entretien avec un jury et un oral de langue).

Admissibilité :
8 épreuves écrites : 1/ français (3 h, coef. 8 pour MP, PC, PSI) 2/ mathématiques 1 (3 h, coef. 7 pour MP, coef. 5 pour PC et PSI) 3/ mathématiques 2 (4 h, coef. 9 pour MP ou 3 h, coef. 5 pour PC, coef. 4 pour PSI) 4/ physique 1 (3 h, coef. 4 pour MP, coef. 7 pour PC, coef. 5 pour PSI) 5/ physique 2 (3 h, coef. 5 pour MP ou 4 h, coef. 8 pour PC, coef. 5 pour PSI) 6/ chimie (1 h 30, coef. 3 pour MP et PSI, 4 h, coef. 5 pour PC) 7/ sciences industrielles ou informatique (4 h, coef. 8 pour PSI, 3 h, coef. 2 pour MP) 8/ langue vivante (1 h 30, coef. 2 pour PC et PSI ou 1 h pour MP)

Admission :
6 épreuves orales : 1/ mathématiques (30 min, coef. 12 pour MP, coef. 13 pour PC, coef. 11 pour PSI) 2/ physique (30 min, coef. 11 pour MP et PC, coef. 12 pour PSI) 3/ français (30 min, coef. 10) 4/ langue (30 min, coef. 5) 5/ selon spécialité (30 min) : mathématiques pour MP (coef. 12), physique pour PC (coef. 11), sciences industrielles pour PSI (coef. 12) 6/ banque TIPE (coef. 10). Concours spécial • Admissibilité, 1 épreuve écrite : 1/ épreuve portant sur l'ensemble du programme de météorologie (4 h, coef. 5) • Admission, 2 épreuves : 1/ examen des titres et travaux du candidat avec le jury portant notamment sur le programme de météorologie, de statistiques et d'informatique (coef. 10) 2/ oral d'anglais (coef. 1).

Son métier

Ses attributions :
Fonctions d'études et d'exploitation en prévision ou en climatologie, d'analyste dans un centre de calcul, de responsable d'une station météo ou d'enseignement. Postes répartis sur l'ensemble du territoire.

Traitement mensuel brut : 1486 €

Période de stage ou de formation : 3 ans

Portrait

Faire la pluie et le beau temps, c’est le métier de Dominique Raspaud ! Ingénieur des travaux de la météorologie à Météo France, elle est aussi chargée de communiquer ses prévisions aux médias.