Que faire après un DUT ?

Par Amélie Petitdemange, publié le 29 May 2020
4 min

Au moment où nous publions notre classement exclusif 2020 des meilleurs IUT, voici les pistes à suivre après l'obtention d’un DUT (Diplôme universitaire de technologie). Vous pouvez continuer vos études ou vous lancer sur le marché du travail.

Bien que le DUT, diplôme en deux ans proposé par les Instituts universitaires de technologie (IUT) soit conçu pour rendre les étudiants opérationnels, de plus en plus de diplômés continuent leurs études. Pas moins de 90% des diplômés de DUT en 2016 ont poursuivi ou repris des études dans les 30 mois, d’après le ministère de l’Enseignement supérieur.

Lire aussi

Poursuivre ses études

Selon votre spécialisation, de nombreuses poursuites d’études s’offrent à vous. Les plus répandues sont la licence et surtout la licence professionnelle. En un an, la licence pro permet d'acquérir une spécialité ou d'approfondir sa formation tout en accédant au niveau bac+3.

Les écoles d’ingénieurs et les écoles de commerce ont également mis en place des concours spécifiques à bac+2. Pour augmenter vos chances, vous pouvez passer par une prépa avant de postuler.

Certains diplômés intègrent par exemple une prépa ATS (adaptation technicien supérieur). Ces formations en un an préparent aux concours en admissions parallèles des écoles de commerce (ATS économie-gestion) ou d’ingénieurs (ATS bio, ATS ingénierie industrielle…). Le cursus permet aussi d’obtenir le niveau L3.

Lire aussi

IAE, DU et école vétérinaire

Les IAE (institut d’administration des entreprises) recrutent également des diplômés de DUT. Ce sont des écoles de management au sein des universités, que vous pouvez intégrer après une licence. Il est aussi possible de postuler juste après votre DUT. Dans ce cas, vous serez admis en troisième année de licence AES ou économie-gestion de l’université de tutelle, avant d’intégrer le master de l’IAE.

Pensez aussi au DU (diplôme universitaire). Proposé en formation continue ou bien couplé à la préparation d'un autre diplôme, le DU comporte un nombre d'heures de cours relativement limité. La durée de cette formation varie et les spécialités couvrent tous les domaines universitaires : droit, langues, gestion, santé…

Les écoles vétérinaires recrutent elles aussi des techniciens supérieurs. Evidemment, votre DUT devra être en accord avec cette formation (DUT chimie, génie chimique, génie des procédés, génie biologique, hygiène, sécurité-environnement…). Si besoin, vous pouvez faire une année de prépa ATS bio avant de passer le concours.

Lire aussi

Intégrer le marché du travail

Le DUT étant professionnalisant, vous pouvez aussi travailler après vos deux ans d’études. L’expérience professionnelle des diplômés de DUT, qui ont réalisé des stages ou de l’alternance, est d’ailleurs très appréciée des recruteurs. Plus de 90% des diplômés de DUT entrés dans la vie active en 2016 avaient un emploi au bout de 30 mois. Un taux en augmentation par rapport à la promotion précédente.

Les spécialités de DUT étant très diverses, la situation à l'embauche est cependant inégale selon les diplômes. Les spécialités industrielles et commerciales sont particulièrement recherchées.

Lire aussi

Des emplois stables

Selon l’enquête du ministère de l’Enseignement supérieur sur la promotion 2016, les diplômés en Sciences-Technologie-Santé (STS) profitent des conditions les plus favorables. Les trois quarts occupent un emploi stable et leur taux d’emploi de niveau cadre ou professions intermédiaires s’élèvent à 82 %.

Le secteur marchand pourvoit plus de 8 emplois sur 10 pour les diplômés de DUT au 1er décembre 2018. La fonction publique représente quant à elle 14% des emplois et le secteur associatif, 4%.

Articles les plus lus

A la Une BTS/DUT

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !