1. Les jeunes créateurs d'entreprise toucheront bien l'ACCRE

Les jeunes créateurs d'entreprise toucheront bien l'ACCRE

Envoyer cet article à un ami

Le bénéfice de l'aide au chômeur créateur ou repreneur d'entreprise (ACCRE) sera rétabli pour les jeunes de 18 à 25 ans.

Sauvé par le projet de loi de finances de la sécurité sociale (PFLSS), en cours de discussion au Parlement ! Conséquence des multiples amendements apportés à la Loi Macron, l'ACCRE, un dispositif d'allégement de charges pour les chômeurs créateurs et repreneurs d'entreprise, ne pouvait plus bénéficier aux jeunes.

Le collectif Les Moineaux qui défend les intérêts de jeunes entrepreneurs, a eu beau jeu de dénoncer la suppression de cet allégement de charges : "Les exonérations de charges permettaient aux étudiants de lancer leur entreprise avec peu de ressources. C'est un coup fatal que ce gouvernement vient de porter à l'entrepreneuriat étudiant", dénonçait le 24 novembre Benjamin Suchar, le porte-parole des Moineaux. "On a le sentiment de s'être fait pigeonner !".

Après ce lobbying, le gouvernement a décidé de corriger le tir. "Le PLFSS rétablit le dispositif pour les personnes âgées de 18 ans à moins de 26 ans et les personnes de moins de 30 ans non indemnisées ou reconnues handicapées", précise-t-on à Bercy.