1. Boursiers : vos droits… et vos devoirs passés à la loupe
Boîte à outils

Boursiers : vos droits… et vos devoirs passés à la loupe

Envoyer cet article à un ami
Cette année, les étudiants boursiers toucheront entre 102 et 561 € chaque mois selon leur échelon. // © Adobe Stock/Monthira
Cette année, les étudiants boursiers toucheront entre 102 et 561 € chaque mois selon leur échelon. // © Adobe Stock/Monthira

Si vous faites partie des 40% d’étudiants boursiers, vous n’êtes pas sans savoir que le CROUS vous donne droit à quelques avantages non-négligeables, et pas seulement pour votre porte-monnaie. Mais de votre côté, l’assiduité en cours doit être de rigueur. Récap.

Entre 102 et 561 € : c’est la somme qui sera versée chaque mois aux étudiants boursiers selon leur échelon pour l’année 2019–2020. Un vrai coup de pouce financier pour les quelques 700.000 bénéficiaires. Avant d’en faire la demande, vous devez répondre à deux critères : avoir moins de 28 ans et être inscrit dans une formation du supérieur qui accueille les boursiers.

Selon vos revenus, le CROUS (centre régional des œuvres universitaires et scolaires) vous attribuera une bourse dont le montant est révisé chaque année. L’Etudiant répond à huit questions sur vos droits et devoirs en tant que boursier.

1. La bourse me donne-t-elle droit à des exonérations ?

En tant qu’étudiant boursier, quel que soit votre échelon (de 0 bis à 7), vous êtes exonéré des frais d’inscription de votre établissement et de la contribution à la vie étudiante et de campus (CVEC). Ce qui équivaut à une économie de 261 € pour les étudiants en licence et à 334 € en master.

Lire aussi : Vie étudiante : à quoi sert la CVEC, la "contribution" que vous payez à la rentrée ?

2. L’accès au logement est-il facilité ?

Vous êtes prioritaire pour accéder aux logements des résidences CROUS. Vous devez pour cela effectuer votre demande sur le site trouverunlogement.lescrous.fr entre mars et juin. Le CROUS attribuera ensuite les chambres début juillet. Une phase complémentaire reste ouverte depuis le 10 juillet pour ceux qui n’ont pas trouvé chaussure à leur pied.

Lire aussi : Logement étudiant : comment faire votre demande au CROUS, étape par étape

3. Peut-on continuer à percevoir sa bourse pendant des études à l’étranger ?

Vous pouvez cumuler la bourse sur critères sociaux, la bourse Erasmus+ et la bourse à la mobilité internationale si vous effectuez un stage ou des études à l’étranger. Ces aides supplémentaires varient de 150 à 400 € par mois, en plus des bourses du CROUS.

4. Peut-on cumuler bourse du CROUS et job étudiant ?

Là encore, il est possible de cumuler bourse et emploi. Sauf si vous êtes en contrat d’apprentissage ou de professionnalisation.

Lire aussi : Apprentissage : comment trouver son entreprise en urgence

5. Peut-on cumuler bourse et stage rémunéré ?

Stage et bourse sont parfaitement cumulables, qu’il s’agisse d’un stage obligatoire ou facultatif, rémunéré ou non.

6. Quelles sont mes obligations en tant qu’étudiant boursier ?

Votre assiduité en cours ! Que ce soit en amphi, en salle de classe, pendant les travaux dirigés ou les travaux pratiques, vous devez obligatoirement être présent. Y compris lors des examens : même si vous rendez copie blanche, vous devez faire acte de présence.

Lire aussi : DSE (dossier social étudiant) : la demande de bourse, mode d’emploi

7. Y a-t-il des sanctions en cas de non-assiduité ?

Si vous vous absentez à plusieurs reprises, votre établissement peut en informer le CROUS qui suspendra le versement de votre bourse. Dans certains cas, il pourra vous être demandé de reverser partiellement ou intégralement le montant. Seule exception : l’absence pour raisons médicales. Il vous suffit de fournir un justificatif au CROUS pour que vos bourses soient maintenues.

8. Puis-je renouveler ma demande de bourses en cas de redoublement ?

Chaque année, vous devez faire une nouvelle demande de bourse au CROUS et ce, quels que soient votre situation et votre niveau d’études. La démarche s’effectue généralement entre janvier et mai.

Lire aussi : Bourse et logement : comment faire votre demande sans être fixé sur Parcoursup ?