1. Bourses étudiantes : une augmentation à tous les échelons à la rentrée 2019-2020
Boîte à outils

Bourses étudiantes : une augmentation à tous les échelons à la rentrée 2019-2020

Envoyer cet article à un ami
Pour l’année 2019-2020, les bourses sur critères sociaux ont été revalorisées d'environ 1 % pour chaque échelon. // © Adobe Stock/engdao
Pour l’année 2019-2020, les bourses sur critères sociaux ont été revalorisées d'environ 1 % pour chaque échelon. // © Adobe Stock/engdao

Bonne nouvelle pour les étudiants ou futurs étudiants boursiers. Le ministère de l’Enseignement supérieur a décidé de revaloriser le montant des bourses pour l’année 2019-2020. L’Etudiant fait le point sur toutes les aides dont vous pouvez (peut-être) bénéficier.

Cette année, quel que soit votre échelon, le montant des bourses est en hausse. De nombreux soutiens financiers existent pour les étudiants en difficulté : bourse sur critères sociaux, aide au mérite, aide à la mobilité académique ou internationale… Pour pouvoir en bénéficier, vous devez répondre à plusieurs critères (situation personnelle et familiale, niveau d’étude, âge…) et en faire la demande auprès de votre CROUS (centre régional des œuvres universitaires et scolaires) le plus rapidement possible.

Lire aussi : DSE (dossier social étudiant) : la demande de bourse, mode d’emploi

Les bourses du CROUS : en hausse de 1 % à la rentrée 2019–2020

Si vous entrez dans l’enseignement supérieur ou si vous poursuivez votre cursus à la rentrée prochaine, vous allez pouvoir bénéficier d’un coup de pouce financier. Pour l’année 2019–2020, les bourses sur critères sociaux ont été revalorisées : environ 1 % pour chaque échelon (de 0 bis à 7), soit 11 à 61 € en plus par an.

LES BOURSES SUR CRITÈRES SOCIAUX 2019–2020
Échelon Montant annuel des bourses versées sur 10 mois
0 bis 1 020 €
1 1 687 €
2 2 541 €
3 3 253 €
4 3 967 €
5 4 555 €
6 4 831 €
7 5 612 €

Pour en profiter, vous devez constituer votre dossier social étudiant (DSE) sur le site Messervices.etudiant.gouv.fr. Cette année, vous aviez jusqu’au 15 mai 2019 pour le remplir. Si cela n’a pas été le cas, il est encore temps ! Simplement, les délais d’attribution puis de versement des bourses seront plus longs. Plusieurs justificatifs sont nécessaires : l’avis fiscal de vos parents, votre certificat de scolarité et des détails sur votre situation personnelle et familiale (adresse, nombre de frères et sœurs…).

Lire aussi : Bourses étudiantes : voyez plus loin que le CROUS !

Si vous n’êtes pas sûr d’être éligible, vous pouvez effectuer une simulation sur le site du CROUS. Vos bourses vous sont ensuite versées le 5 de chaque mois, de septembre à juin.

L’aide au mérite reste stable

Boursier, vous pouvez également bénéficier d’une aide au mérite. Il n’y a pas de démarche particulière à effectuer, le CROUS repère automatiquement les étudiants concernés. Il s’agit des bacheliers boursiers qui ont obtenu la mention très bien au bac. Le montant ne change pas : 900 € pour les diplômés en 2015 ou les années suivantes et 1.800 € par an pour les bénéficiaires de l’aide en 2014–2015.

La bourse est versée en neuf mensualités et est cumulable avec les autres aides financières.

Les différentes aides à la mobilité

Plusieurs cas sont possibles pour bénéficier d’aides à la mobilité (à condition d’être boursier). Vous décidez de partir à l’étranger pour étudier ou effectuer un stage : vous pouvez disposer de 400 € par an d’aide à la mobilité internationale.

Il existe également une aide spécifique pour les bacheliers inscrits sur Parcoursup. Mais attention, l’établissement que vous allez intégrer doit se situer dans une autre académie que la vôtre. Vous bénéficierez alors automatiquement d’une bourse de 500 € par an.

Lire aussi : Parcoursup : qui est concerné par l'aide à la mobilité ?

Cette aide est également proposée aux étudiants qui entrent en master. Mais contrairement aux bacheliers, il faut en faire la demande sur le site Messervices.etudiant.gouv.fr. La bourse annuelle s’élève non pas à 500 mais à 1.000 €.

Les aides spécifiques

Enfin, n’hésitez pas à vous renseigner auprès de votre établissement ou de votre ville pour bénéficier davantage de soutiens financiers. Il existe des aides spécifiques pour les étudiants en formation sanitaire et sociale, les étudiants d’Outre-mer et ceux en situation de handicap. Ministères ou régions peuvent vous donner un coup de pouce.