1. Apprentissage : comment trouver son entreprise en urgence
Boîte à outils

Apprentissage : comment trouver son entreprise en urgence

Envoyer cet article à un ami
Trouver son contrat en apprentissage à la dernière minute, c'est possible ! // © plainpicture/André Schuster
Trouver son contrat en apprentissage à la dernière minute, c'est possible ! // © plainpicture/André Schuster

En apprentissage, vous pouvez commencer votre formation sans encore avoir d'entreprise d'accueil. Toutefois, vous devrez en trouver une dans les trois mois. Comment y parvenir ? Nos conseils.

C'est surtout au premier semestre de l'année civile que les entreprises recrutent des jeunes en alternance pour la rentrée de septembre. Mais certaines cherchent encore des candidats à l'automne. La raison ? Un surcroît d’activité auquel il faut faire face en embauchant. Ou le secteur n’est pas "glamour" et attire peu les jeunes candidats.

Des exemples de grands groupes qui proposent des offres en ce moment ? Euromaster, une filiale du groupe Michelin, recrute cet automne 140 alternants pour ses stations spécialisées dans la vente et l'entretien de pneus. Pour sa part, le groupe Orange recherche encore une soixantaine de conseillers clientèle en alternance, des postes à pourvoir principalement en Île-de-France.

Mais les petites entreprises ont aussi des besoins. De nombreux artisans recrutent : ici, un apprenti pâtissier en CAP (certificat d'aptitude professionnelle), là, un apprenti coiffeur pour un brevet professionnel ou encore un apprenti installateur thermique.

Lire aussi : Les offres de contrats en alternance sur letudiant.fr

Parcourez les sites d'emploi et les bourses de l'alternance

Outre les jobs boards (Pôle emploi, Indeed, Monster…), les Régions et les chambres consulaires (chambres de commerce et d’industrie, chambres des métiers et de l’artisanat, chambres d’agriculture…) disposent pour la plupart de bourses de l'alternance.

La carte de France ci-dessous vous propose un lien vers des offres de contrats dans chaque grande région. Pensez aussi à vous créer des alertes sur les réseaux sociaux professionnels avec les mots clés "apprentissage" ou "alternance". Sur letudiant.fr, plus de 2.200 postes étaient encore à pourvoir début septembre 2018.

Tentez les candidatures spontanées

Sept entreprises sur dix ne publient pas d'annonces. Il s'agit du marché caché de l’emploi. Pour y accéder, vous devez donc envoyer une candidature spontanée. La Bonne alternance est un site créé par Pôle emploi dont l'algorithme recense plus de 63.000 entreprises qui recrutent régulièrement des apprentis. En le consultant, vous augmenterez votre probabilité d’obtenir une réponse positive.

Lire aussi : Réforme de l'apprentissage : ce qui va changer pour vous

Revoyez CV, lettre de motivation et votre posture en entretien

"Si vous n’avez toujours pas trouvé dans votre secteur, posez-vous la question : pourquoi ?", préconise Thierry Thieulon, responsable des relations écoles-entreprises au Garac, l'école des professionnels de l’automobile à Argenteuil (95). Votre lettre de motivation est peut-être trop standard et pas adaptée à l'entreprise à laquelle vous postulez.

Vous ne vous êtes peut-être pas montré assez curieux du métier lors de l'entretien de recrutement. La situation vous a intimidé et vous n'avez pas su répondre à une question déstabilisante. Votre look était trop décalé par rapport au secteur. Ou vous n'avez pas relancé l'entreprise à temps…

Pour soigner tous ces petits détails qui peuvent faire la différence, n’hésitez pas à vous faire accompagner par les services de votre centre de formation d'apprentis.

"Exprimez et prouvez votre motivation pour avoir le poste, conseille Benjamin, 22 ans, qui termine son BTS maintenance des véhicules dans une concession automobile de Paris. J'ai une grande culture générale automobile. J’ai mis en avant ma lecture de magazines spécialisés depuis l'enfance et parlé de mon côté bricoleur passionné de mécanique."

Pensez aux offres de la fonction publique

Il n’y a pas que les entreprises du secteur privé qui proposent des contrats en alternance. Mairies, hôpitaux, ministères, établissements publics… En 2017, 15.000 postes en apprentissage y étaient proposés. Vous trouverez des offres sur le site de la Biep, la bourse interministérielle de l’emploi public.

Filtrez les offres en sélectionnant "apprentissage" dans le champ "nature du poste". Il existe des postes à pourvoir pour les jeunes de 3e sans diplôme jusqu'aux diplômés de master 2 (bac+5). En Bretagne, par exemple, l'Éducation nationale recrute des animateurs sportifs, des chargés de projets "usages numériques" ou encore des assistants de gestion pour les collèges et les lycées.