1. Logement étudiant : les Campus Verts, un studio à campagne
Témoignage

Logement étudiant : les Campus Verts, un studio à campagne

Envoyer cet article à un ami
Manon et Justin ont élu domicile dans une ferme pour leurs études. // © l'Etudiant
Manon et Justin ont élu domicile dans une ferme pour leurs études. // © l'Etudiant

VIDÉO. Habiter en pleine campagne mais à seulement quelques kilomètres de la fac, c’est possible. C'est ce que proposent certains agriculteurs qui ont aménagé une partie de leur ferme en logement étudiant. Des Campus Verts où vous pouvez louer un studio à des tarifs abordables.

Le bonheur serait-il dans le pré ? Pour certains étudiants comme Manon et Justin, cela semble être le cas. Ces deux Lillois ont trouvé leur bonheur au sein de logements qui leur sont spécialement consacrés : les Campus Verts. Situés dans des corps de ferme appartenant à des agriculteurs, ces espaces ont été réaménagés en studios pour être exclusivement réservés aux étudiants, alternants, stagiaires et jeunes travailleurs.

Bien implantés dans les Hauts-de-France, les Campus Verts fleurissent également en Île-de-France et en Bretagne. Tranquillité, calme et ambiance conviviale, tout semble réuni pour plaire aux étudiants.

Lire aussi : Logement étudiant : KAPS, quand la colocation rime avec solidarité

Des logements à petits prix

Manon et Justin le confirment : s’ils ont souhaité intégrer les Campus Verts, c’est d’abord pour des raisons économiques. Pour un studio de 20 m² à Lille, il faut compter 278 € de loyer mensuel hors charges, et pour un 40 m², 392 €. Et les charges ne peuvent excéder 50 euros par mois. "Les loyers varient en fonction des secteurs, relève la directrice. En moyenne, un Campus Vert est 20 à 30 % moins cher qu’un logement classique." Sans compter les frais de dossiers qui s’élèvent à 32 €.

Dans les fermes, les étudiants bénéficient de logements tout équipés à seulement quelques kilomètres de leur fac. "Cela nous laisse plus de tranquillité le soir, sans que cela nous empêche de sortir si on veut", assure Manon, logée à la Chapelle d’Armentières, près de Lille.

Lire aussi : Logement étudiant : jeune et retraité, deux générations sous le même toit

Une mini-coloc à la ferme

Aujourd’hui, ce sont près de 500 studios réalisés, ainsi qu’une centaine en cours, pour environ 800 étudiants bénéficiaires. "On compte maximum six logements par propriétaire, précise Odile Colin, directrice de Campus Vert. L’idée est de proposer des T1 ou T2, meublés, à des loyers encadrés et attractifs."

Lire aussi : Logement étudiant : partager une colocation, comment ça marche ?

Le dispositif semble plaire aux étudiants qui estiment que le cadre est beaucoup plus convivial. "De temps en temps, on organise des soirées entre étudiants, c’est très sympa", affirme Justin, également logé à la Chapelle d’Armentières.

Un fonctionnement apprécié donc, qui encourage la directrice à être optimiste pour la suite. "Nous sommes encore une petite structure, mais nous nous développons, confesse Odile Colin. La prochaine étape sera de nous implanter en Normandie. Nous aimerions également mettre un pied dans le sud de la France, mais pour le moment, c’est encore compliqué."

Informations clés sur les Campus Verts

Localisation : Hauts-de-France, Île-de-France et Bretagne
Prix des loyers : entre 247 et 555 €
Superficie : entre 21 m² et 60 m²
Caractéristiques : inscription sur le site du Campus Vert, encadrement de l'association pour les contrats de location, l'état des lieux…