1. Bac pro sécurité prévention
Boîte à outils

Bac pro sécurité prévention

Envoyer cet article à un ami

Ce bac pro est accessible en alternance
 

Examen
 

Scolaires
Présents : 638 ; Admis : 612 (95%)

Apprentis
Pas de candidat à la session 2011
 

Champ professionnel
 

Ce bac pro n’entre pas dans un champ professionnel.


Enseignements

Techniques de communication ; psychologie ; droit institutionnel ; droit pénal ; techniques d'intervention ; premiers secours ; préparation physique.

Stage en entreprise :22 semaines sur les trois ans de formation, avec une période de trois semaines minimum.


Métier : les missions

Au sein de la fonction publique (police nationale, gendarmerie nationale, police municipale, sécurité civile…) ou pour le compte d’une entreprise privée de prévention et de sécurité, assurer la protection des biens et des personnes, veiller au maintien de l’ordre public et au respect des lois et des règlements, assurer les premiers secours. Les titulaires de ce bac pro bénéficient de modalités adaptées aux concours de recrutement de gardiens de la paix de la police nationale et de sapeurs-pompiers professionnels.
 

Nombre d’établissements
 

Scolaires: 54

Apprentis: 4


Poursuite d’études

Préparation au concours de gardien de la paix de la police nationale

BTS Hygiène propreté environnement


En savoir plus : le référentiel officiel pour le bac pro sécurité prévention.

À savoir
Champ professionnel : depuis la rentrée 2009, le baccalauréat professionnel se prépare en 3 ans après la troisième. Il existe plus de 100 spécialités, y compris les baccalauréats professionnels agricoles. En formation initiale, le passage du brevet d'études professionnelles (BEP) rénové ou du certificat d'aptitude professionnelle (CAP) est intégré dans ce parcours.
Enseignements : ne détaille que les enseignements technologiques et professionnels. Des enseignements de matières générales (français, mathématiques, EPS, langues…) sont aussi prévus.
Examen : reprend les résultats de la session 2011, fournis par la Direction de l'évaluation, de la prospective et de la performance (DEPP) du ministère de l’Éducation nationale; et pour les bacs pros agricoles par la Direction générale de l’enseignement et de la recherche (DGER) du ministère de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt.
Poursuite d'études : le bac pro a pour premier objectif l'insertion professionnelle, mais une poursuite d'études est envisageable avec un bon dossier.