Quelles spécialités pour la licence STAPS ?

Par Thibaut Cojean, publié le 29 Janvier 2020
4 min

La réforme du bac ne changera pas les critères pour rejoindre une licence STAPS. En revanche, certaines spécialités du bac général pourraient favoriser la réussite des étudiants.

La licence sciences et techniques des activités physiques et sportives (STAPS) est une licence en tension. Cela signifie que, dans certaines universités, il n'y a pas assez de places pour accueillir tous les candidats qui s’y présentent. Sur Parcoursup, leurs dossiers sont classés et les moins bons ne peuvent intégrer la formation.

Les spécialités ne sont pas prises en compte dans le dossier

Si vous vous trouvez dans ce cas de figure, le choix de vos spécialités au bac général ne changera rien. "On distingue deux choses, prévient Hugues Rolan, secrétaire général adjoint de la conférence des directeurs et doyens (C3D) de STAPS. D’abord, les conditions pour entrer en STAPS, à travers les attendus et Parcoursup, puis les conditions pour réussir en STAPS, à travers les spécialités."

Aussi, lorsque vous validerez vos demandes pour une licence Staps sur Parcoursup, sachez que le choix de vos spécialités ne sera pas pris en compte. "Ce qui va nous intéresser ce n’est pas la spécialité, c’est le niveau atteint par le candidat dans cette spécialité", explique Hugues Rolan, se référant à la position officielle adoptée par la Conférence des directeurs et doyens de Staps.

Lire aussi

Les attendus ne changent pas

Il va même plus loin : "On ne va pas valoriser une spécialité par rapport à une autre." Autrement dit, un 15 en maths ne sera pas plus bénéfique qu’un 15 en SES. En réalité, l’entrée en licence de STAPS se fera en fonction des attendus définis sur Parcoursup. Et ceux-ci ne changeront pas après la réforme du bac. Cinq critères seront observés :

  • Les compétences scientifiques ;
  • Les compétences en expression écrite et oral, en argumentation ;
  • Les compétences sportives ;
  • Les compétences de citoyenneté (l’engagement associatif ou en club, l’encadrement, l’animation, la sécurité…) ;
  • La fiche Avenir et l’avis du secondaire sur votre projet d’études.

En excluant les spécialités de ces critères de choix, "on n’enferme pas les étudiants dans une voie royale". De plus, cela permet à des bacheliers technologiques et professionnels d’intégrer une licence STAPS et d’y réussir.

Lire aussi

Les spécialités recommandées pour réussir en Staps

La C3D a tout de même édité un document suggérant de suivre différentes spécialités, et pas uniquement scientifiques. "Les spécialités HLP, SES et HGGSP sont recommandées car elles entrent dans le domaine du 2e attendu de Parcoursup, explique Hugues Rolan. Ce sont les compétences transversales acquises dans ces matières qui nous intéressent : l’écriture, l’argumentation, l’expression, la réflexion…"

Les maths, la physique-chimie, la biologie-écologie et les NSI sont conseillées pour les compétences scientifiques qu’elles apportent. Quant à la SVT, c’est aussi son contenu qui sera utile pour les cours de STAPS. "La SVT est assez stratégique, admet Hugues Rolan. On ne peut que la conseiller."

Lire aussi

En résumé, les spécialités présentant un lien avec le programme de la licence STAPS constituent un atout pour votre réussite. "Même les spécialités arts du cirque et danse sont intéressantes, car on est dans le langage du corps, que l’on retrouve ensuite en STAPS."

Attention toutefois à bien noter que choisir ces spécialités ne validera pas d’office votre ticket pour la licence. "On veut des étudiants qui ont leur bac et sont épanouis dans les études", résume le directeur de l’UFR STAPS de l’université Sorbonne Paris-Nord, qui invite aussi les candidats à la simplicité. "Qu’ils réussissent leur bac avec les matières qui leur parlent le plus !"

Articles les plus lus

A la Une spécialités

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !