1. 5 bonnes raisons de travailler dans la grande distribution
Décryptage

5 bonnes raisons de travailler dans la grande distribution

Envoyer cet article à un ami
Si la licence professionnelle est le diplôme le plus recherché du secteur, la grande distribution est aussi friande d’alternants, du CAP à bac+5. // © Richard DAMORET/REA
Si la licence professionnelle est le diplôme le plus recherché du secteur, la grande distribution est aussi friande d’alternants, du CAP à bac+5. // © Richard DAMORET/REA

Vous avez l'esprit de service et le sens commercial. Quel que soit votre niveau d'études vous pourrez trouver votre voie dans la grande distribution et y faire une belle carrière. D'autant que le secteur continue de recruter et avec l'essor de l'e-commerce recherche de nouveaux profils. Voici cinq raisons de choisir un métier de la vente.

1. Vous pourrez y entrer à tout niveau de formation

CAP, bac professionnel... Le grand commerce est un des rares secteurs d'activité où un jeune peut entrer à tout niveau de formation et connaître une progression de carrière. "47 % des cadres et 31 % des directeurs de supermarché ont débuté comme employé ou agent de maîtrise", observe Caroline Troadec, responsable emploi et formation à la FCD (Fédération du commerce et de la distribution). Mieux, le secteur embauche encore des jeunes sans diplôme. "17 à 18 % de nos contrats de professionnalisation sont conclus chaque année avec des jeunes sans qualification. Chez nous, l'ascenseur social fonctionne encore", ajoute Caroline Troadec.

2. Vous aurez le choix parmi une palette de métiers

Hypermarché, magasin de proximité, supérette ou entrepôt... : le secteur emploie 750.000 personnes à temps complet et aussi à temps partiel, soit 602.000 personnes en équivalent temps plein. À vous de trouver votre voie parmi une grande variété de postes (de l'employé libre-service au directeur de magasin) et de domaines de spécialisation (alimentation, accueil, commerce-vente...). Sont assurés d'un emploi, les diplômés d'un CAP ou d'un bac professionnel des métiers de bouche (boucher, boulanger, pâtissier, poissonnier...). De même, les métiers du commerce et de la vente offrent aussi différents postes tels que vendeur ou hôte ou hôtesse de caisse...

3. Vous accéderez à des fonctions de responsabilités

Achats, logistique, qualité-sécurité... ces familles de métiers proposent aussi des postes à responsabilités et de belles carrières. Par exemple, le métier d'acheteur est crucial : repérer les tendances de consommation, choisir les nouveaux produits à intégrer au catalogue et négocier le meilleur prix avec les fournisseurs. De son côté, le ou la responsable qualité doit s'assurer que les produits alimentaires sont vendus dans de bonnes conditions d'hygiène ou de température. Enfin, le directeur d'entrepôt d'une chaîne d'hypermarchés peut avoir la responsabilité d'approvisionner une centaine de magasins de la région.

4. Vous pourrez débuter en alternance

Plus d'un quart (27 %) des salariés du secteur ont moins de 30 ans. La grande distribution recrute et forme chaque année en alternance près de 20.000 jeunes, en majorité en contrat de professionnalisation (16.000 jeunes par an) et aussi en contrat d'apprentissage (3.000 à 4.000 jeunes par an). Beaucoup sont embauchés en contrat à durée indéterminée à l'issue de leur contrat. À noter, la grande distribution fournit également un job à 25.000 étudiants par an qui doivent travailler en dehors de leurs heures de cours pour financer leurs études. Mais attention : si le secteur recrute constamment, c'est pour faire face à un turn-over important.

5. Vous serez embauché sur un métier du digital

Responsable webmarketing, community manager, chargé de communication, data analyst... Avec l'essor de l'e-commerce, la distribution recherche des experts du Web. Les enseignes veulent être visibles sur les réseaux sociaux et développer l'e-commerce sur les smartphones via de nouvelles applications : c'est la tâche du responsable webmarketing. Le chargé de communication garantit et valorise l'image d'une enseigne par l'affichage, le site Internet, les réseaux sociaux... Enfin, la grande distribution cherche des spécialistes de l'analyse de données pour exploiter les informations sur leurs clients.

Les différentes filières de formation

Quatre diplômes sont en particulier appréciés dans le secteur de la grande distribution. Les CAP des métiers de bouche (boucher, boulanger, pâtissier, poissonnier...) sont très recherchés par les grandes enseignes. Mais vous pouvez sans diplôme ou bachelier être embauché comme employé de commerce et suivre en interne des CQP (certificats de qualification professionnelle) pour exercer ces métiers. Le bac professionnel commerce ou le BTS MUC (management des unités commerciales) restent très recherchés dans le secteur de la vente et préparent au poste de manager de rayon, tout comme la licence professionnelle management et gestion de rayon (DistriSup management). C'est un diplôme national construit en partenariat avec les enseignes qui se prépare en alternance dans 19 universités en France. Il vise à former des managers : dès leur entrée en licence, les étudiants ont la responsabilité d'une équipe en magasin.