7 raisons de travailler dans un cabinet de géomètre-expert, un secteur qui recrute !

Par L'Etudiant Fab, publié le 17 Mai 2021
5 min

Le professionnel qui manie un drôle d’appareil dans la rue, c’est lui ! Maintenant que le mystère est levé, sachez qu’il/elle n’est pas en train de prendre des photos, mais les mesures d’un bâtiment ou d’un terrain. Grâce à lui, on en connaît les limites. Accessible à différents niveaux d’études, ce métier très polyvalent gagne à être connu. Tout d’abord parce qu’il recrute massivement… Tour d’horizon avec l’Union Nationale des Géomètres-Experts.

1. 2 300 postes à pourvoir

Avant de s’engouffrer dans une filière, il est toujours rassurant d’en connaître les débouchés. En ce qui concerne les cabinets de géomètre-expert, les prévisions sont au beau fixe, même en cette période de Covid. En lien direct avec les besoins d’aménagement du territoire, cette profession s’avère indispensable. Actuellement, 2 300 postes sont vacants dans la branche sur tout le territoire français et ultra-marin. Un chiffre conséquent, puisque la profession compte 10 000 salariés pour environ 1 200 entreprises. Cela la place en cinquième position dans le top 30 des professions en tension, d’après le ministère du Travail et le syndicat des Géomètres-Experts, l’UNGE.

2. Des structures à taille humaine

Le métier de géomètre fait partie des professions libérales et s’exerce à ce titre dans des cabinets de géomètre-expert comprenant en moyenne six personnes. De quoi assurer une ambiance « à taille humaine ». Mais il existe aussi des cabinets rassemblant plus de 100 collaborateurs pour celles et ceux qui voudraient s’offrir l’expérience d’une grande entreprise. À vous de voir !

3. Un métier qui s’exerce partout

N’allez pas imaginer que le géomètre ne travaille que dans les grandes villes. Il peut aussi vivre à la campagne ou même dans les îles. En fait, c’est simple. Partout où il y a des terrains ou des bâtiments à mesurer, on a besoin de géomètres.… Amateur(trice) de vert ou de bitume, vous aurez donc tout le loisir de choisir votre lieu de vie sans vous soucier des contraintes professionnelles. Un must !

4. Vous ne serez pas enfermé(e) entre quatre murs

Le quotidien du géomètre a beau être carré, il oscille entre ses missions de prises de mesure sur le terrain et son travail au bureau pour élaborer les plans ou les maquettes numériques 3D. Cela lui demande donc d’être à la fois rigoureux et autonome. De plus, le géomètre peut être en relation avec des particuliers propriétaires d’une maison, des élus, des promoteurs, des architectes… Aucune journée ne se ressemble et c’est toute la richesse du métier !

5. Des outils à la pointe

Pour pouvoir mener à bien ses missions, le géomètre dispose d’outils techniques à la pointe de la technologie. Le géomètre peut ainsi être amené à piloter un drone ou à modéliser un bâtiment avec un scanner 3D. Il est loin le temps où les relevés s’effectuaient à la main !

6. Un secteur décloisonné

Pour entrer encore plus dans le détail, les géomètres sont chargés, entre autres, de prendre les mesures pour délimiter les terrains et biens immobiliers, modéliser un bâtiment ou encore vérifier qu’un pont ne se déforme pas. Mais ils jouent aussi un rôle de conseiller afin d’assurer, par exemple, la faisabilité d’une opération immobilière ou d’effectuer un plan de division dans le cadre d’un partage. En fait, au sein des cabinets se niche une pluralité de métiers : géomètre-expert (bac +5, chef d’entreprise), ingénieur ou technicien-géomètre, comptable, juriste, gestionnaire de projets, secrétaire… Chacun peut s’épanouir dans une très large palette de missions.

7. Du BTS au bac +5, des perspectives pour tou(te)s

Il est possible de devenir géomètre par le biais d’un BTS, une licence, un diplôme d’école d’ingénieurs géomètres ou un master universitaire dans l’urbanisme, le paysage, l’architecture, la topographie, la géomatique ou encore les sciences de l’ingénieur. Mais la bonne nouvelle, c’est que peu importe la formation d’origine, la destination reste la même. Chaque professionnel peut prétendre prendre la direction d’un cabinet de géomètre-expert. La perspective de très belles opportunités à saisir !

Articles les plus lus

A la Une métiers qui recrutent

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !