Métiers de l’armée de Terre : le top 5 de ceux qui recrutent le plus

mis à jour le 12 Octobre 2021
6 min

De nombreux postes dans l’armée sont à pourvoir chaque année. On retrouve principalement des missions de terrain parmi les métiers de l’armée de Terre qui recrutent le plus. Par ailleurs, il n’est pas forcément utile d’être titulaire du bac ou d’un diplôme pour accéder à l’une de ces professions. Découvrez sans plus tarder quelle spécialité de l’armée de Terre est faite pour vous.

Comment rentrer dans l’armée de Terre ?

Beaucoup de jeunes – diplômés ou non – se demandent comment rentrer dans l’armée de Terre. La première chose à savoir est qu’une carrière militaire est envisageable indépendamment de votre niveau d’études. Les premiers critères de recrutement sont les suivants :

● être de nationalité française ;
● avoir entre 17 ans et demi et 32 ans (selon le poste auquel vous aspirez) ;
● avoir effectué votre Journée défense et citoyenneté ;
● bénéficier de vos droits civiques ;

Par la suite, vous êtes soumis à deux jours d’évaluation au cours desquels vous effectuez des tests physiques et psychotechniques. À cela s’ajoutent un bilan médical et un entretien individuel afin de déterminer si vous êtes apte à rejoindre les rangs de l’armée de Terre.

L’établissement où vous allez passer votre formation militaire dépend ensuite des différents grades de l’armée de Terre :

● en tant qu’engagé volontaire, vous rejoignez l’un des Centres de formation initiale des militaires de rang (CFIM) de l’armée de Terre ;
● en tant que sous-officier, vous rejoignez l’École nationale des sous-officiers d’active (ENSOA) de Saint-Maixent ;
● en tant qu’officier, vous rejoignez l’École spéciale militaire (ESM) de Saint-Cyr.

Si ces différents grades de l’armée dépendent avant tout de votre niveau de diplômes, vous avez la possibilité de suivre des formations en interne et de faire évoluer votre carrière militaire au fil des années.

Métiers de l’armée de Terre, numéro 1 : combattant de l’infanterie

Quand on pense à un emploi dans l’armée de Terre, on pense généralement au métier de militaire. Cette dénomination – compréhensible pour tous – nous renvoie à l’image d’un soldat envoyé combattre sur le terrain. En réalité, il faut ici plutôt parler de combattant d’infanterie. En tant que combattant d’infanterie, vous intervenez au sein d’une section et occupez un rôle déterminé (tireur de précision, opérateur radio, etc.). Pour exercer ce métier, votre capacité d’adaptation, votre résistance physique et mentale ainsi que votre esprit d’équipe sont des prérequis essentiels.

Métiers de l’armée de Terre, numéro 2 : combattant de chars

Le combattant de chars, également connu sous le nom de « combattant engins blindés » a pour tâche principale d’assurer la reconnaissance en territoire hostile. Vous menez à bien différentes missions comme :

● le pilotage d’engins blindés ;
● la destruction de blindés ennemis ;
● l’appui défensif et/ou offensif en terrain hostile.

Votre goût et vos capacités dans les domaines de la mécanique et de la technologie sont particulièrement appréciés.

Métiers de l’armée de Terre, numéro 3 : artilleur

En tant qu’artilleur, vous avez à la fois un profil de combattant et de technicien. Vous êtes notamment responsable des armes lourdes dont les projectiles (obus, missiles, etc.) sont envoyés à longue distance. Vous avez également pour objectif de sécuriser la progression de vos troupes en neutralisant les positions ennemies, qu’elles soient au sol ou aériennes.

Régulièrement amené à partir en opération extérieure (OPEX), vous devez faire preuve d’une grande résistance mentale et physique.

Métiers de l’armée de Terre, numéro 4 : officier encadrement

Si vous aspirez à devenir officier de l’armée de Terre, vous pouvez vous tourner vers le poste d’officier sous contrat « encadrement ». Comme le laisse deviner l’intitulé, vous êtes responsable de l’encadrement d’une dizaine de combattants dans le domaine au sein duquel vous vous êtes spécialisé. Ces domaines sont divers et variés et vont du renseignement au BTP en passant par l’infanterie ou encore les forces spéciales.

Globalement, on peut décomposer le métier d’officier sous contrat « encadrement » en deux grandes missions :

● la formation et l’entraînement des troupes lorsque vous êtes en régiment ;
● l’encadrement d’un peloton de combattants lors d’opérations en France ou à l’extérieur.

Métiers de l’armée de Terre, numéro 5 : combattant des SIC

Le combattant des Systèmes d’information et de communication (SIC) est un spécialiste de la maintenance des réseaux de desserte. Votre objectif principal est d’assurer le bon fonctionnement des réseaux de communication sur le terrain. En tant que combattant des SIC, vous êtes confronté à différentes missions :

● assurer la sécurisation des échanges de données ;
● veiller à la bonne programmation des outils technologiques et informatiques ;
● réparer les outils défectueux ;
● garantir une liaison optimale entre les troupes et la base.

Articles les plus lus

A la Une métiers qui recrutent

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !