Quel avenir pour les métiers de l’audiovisuel ?

Par Propos recueillis par Gabrielle Blanchout-Busson, publié le 16 Janvier 2012
4 min

Le secteur attire par sa dimension artistique. C’est oublier que la technique y tient également une large place. Suivez nos conseils pour voir au-delà des paillettes.

Jean-Marc Vernier, chargé de mission auprès du directeur général et responsable des concours de la Femis.

 
avenir metier audiovisuel vernier"Travailler dans l’audiovisuel reste une affaire de réseaux"

"À la Femis, nous préparons à 10 métiers différents – de la production à l’exploitation de salles et la distribution de film – et nos élèves, recrutés à bac+2, ont des parcours variés. C’est en se frottant au terrain par tous les moyens que l’on affine ses choix. Faites donc des films en amateur, saisissez toutes les occasions de faire des stages, même pour porter le café, et allez voir comment se passe un tournage. Il faut garder en tête que travailler dans l’audiovisuel reste une affaire de réseaux. Lorsqu’on est intermittent du spectacle, il faut être choisi et, pour être choisi, il faut être connu et reconnu par ses pairs.

La formation est aussi un moment où se créent des “familles” de professionnels qu’on va ensuite retrouver au générique d’un même film. Ce statut d’intermittent du spectacle, nos étudiants le connaissent un peu mais n’ont souvent pas pris en compte ce qu’il implique en termes de choix de vie. Les intermittents passent du temps sur des projets variés, mais subissent aussi des périodes où ils ne travaillent pas, dans l’attente d’un appel. Cela demande un fort engagement et un bon réseau relationnel."


Fabienne Rouarch-Cousin, directrice du développement RH, de l’emploi et de la formation à France Télévisions.


"Nos métiers sont de plus en plus imbriqués"

"Les technologies numériques et l’évolution des outils d’exploitation et de production donnent une prime aux doubles formations mêlant technique et informatique et aux diplômes de niveau bac+4/5, là où on recrutait des bac+2 il y a quelques années. Lorsque l’on choisit sa formation, il est important de rechercher celles qui permettent d’avoir un socle commun, une bonne connaissance de l’ensemble des métiers de la chaîne, car nos métiers sont de plus en plus imbriqués. L’alternance semble également une excellente voie et nous comptons la développer dans les années à venir à France Télévisons.

Dans l’audiovisuel, en télé ou en radio, on est souvent sur des outils de production et des techniques propres à chacune des chaînes, donc la maîtrise des outils internes est un atout important. Rien ne remplace les expériences de terrain : elles permettent de se constituer un carnet d’adresses et de saisir l’ampleur de la révolution qui touche ce milieu, poussé par la technologie et un monde très ouvert sur l’information."


Maxime Legris, délégué adjoint aux affaires sociales à la FICAM (Fédération des industries du cinéma, de l’audiovisuel et du multimédia).


avenir metier audiovisuel legris"Graphistes et infographistes mêlant sens artistique et compétences techniques sont très recherchés"

"Si les étudiants, dans leur majorité, ont dans l’idée de travailler dans un milieu artistique, beaucoup de métiers de l’audiovisuel sont en réalité extrêmement techniques. En BTS audiovisuel par exemple, les niveaux d’entrée sont très sélectifs et le bac S avec mention est souvent requis. Tous les métiers qui intègrent les nouvelles technologies numériques continueront d’être prisés.

Les évolutions du numérique et de l’informatique modifient en permanence les techniques de travail. Aujourd’hui, on filme déjà souvent en numérique, avec des contraintes différentes liées à la captation des images, au traitement des fichiers, aux différents supports qui peuvent aujourd’hui aller de la salle de cinéma au smartphone. Du coup, graphistes et infographistes, mêlant sens artistique et compétences techniques, sont fortement demandés. Enfin, nous avons besoin de professionnels de très bon niveau du côté des fonctions supports : experts-comptables spécialisés, juristes spécialistes du droit de la propriété intellectuelle…" 

Articles les plus lus

Contenus supplémentaires

A la Une métiers qui recrutent

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !