1. Comment trouver des stages ou un premier job dans l’audiovisuel ?

Comment trouver des stages ou un premier job dans l’audiovisuel ?

Envoyer cet article à un ami

Radio, télé, ciné, animation, ou maquillage : vous nous avez posé des questions sur les formations et les métiers de l'audiovisuel lors des salons de l'Etudiant. Des inscriptions dans les écoles aux débouchés dans le secteur, les réponses extraites du livre d'Isabelle Maradan "Les Métiers de l'Audiovisuel", paru aux éditions l'Etudiant.

Si vous vous lancez dans l’audiovisuel, toutes les pistes sont bonnes pour multiplier les contacts. À commencer par les sociétés de production audiovisuelles, les chaînes, les radios ou leurs antennes régionales. Sans négliger les sociétés de location de matériel, lieux de passage des professionnels à qui vous devrez vous présenter et exprimer votre motivation avec enthousiasme. De toute évidence, les employeurs qui vous accueilleront en stage au cours de vos études sont des contacts précieux. N’oubliez pas que votre réseau commence à se constituer dès votre formation. Dans l’équipe d’Aude Pavani, directrice de la rédaction de Toute une histoire, au sein de Réservoir Prod, 1 journaliste sur 5 a été embauché à la suite d’une 1ère expérience en stage ou contrat de professionnalisation dans la société. Une embauche en CDD (contrat à durée déterminée), adaptée à la durée de programmation de l’émission dans la grille de la chaîne qui la diffuse.


Chercher les adresses sur les sites Internet des organisations d’employeurs

 
Pour vous constituer un premier carnet d’adresses et orienter vos recherches dans l’audiovisuel en général, les organisations d’employeurs sont une 1ère piste. Selon le domaine visé, vous devrez jeter un œil aux sites Internet de la FICAM (Fédération des industries du cinéma, de l’audiovisuel et du multimédia), du SPFA (Syndicat des producteurs de films d’animation), de l’USPA (Union syndicale de la production audiovisuelle), du SPI (Syndicat des producteurs indépendants), de la CSPF (Chambre syndicale des producteurs de films), de l’AFPF (Association française des producteurs de films et de programmes audiovisuels), de l’ACCES (Association des chaînes conventionnées éditrices de services), du SNRL (Syndicat national des radios libres), du SIRTI (Syndicat interprofessionnel des radios et télévisions indépendantes) ou du CNRA (Conseil national des radios associatives). Les coordonnées des membres de ces organisations s’y trouvent généralement. Les écoles disposent souvent d’un annuaire des anciens et relaient des annonces de stages et d’emplois.


Contacter la Commission du film de votre région

 
Si vous cherchez un stage dans le cinéma, vous ne pouvez pas faire l’impasse sur la commission du film de votre région. Il en existe 41 en France. Elles proposent sur leurs sites un répertoire des acteurs culturels et artistiques régionaux dans les domaines du cinéma, de l’audiovisuel et du multimédia. Une mine de contacts qui peut constituer la base de votre démarche de recherche de stage ou d’emploi. La Commission nationale du film France et son réseau offrent la possibilité de compléter une fiche et d’envoyer un CV et une photo en ligne afin de s’inscrire à la base TAF (technicien, artistes et figurants). Chaque inscription sera rattachée à la commission du film locale de la région correspondant au code postal de votre adresse. Vous pouvez également faire partie du fichier du site du Pôle emploi spectacle, qui s’adresse aux professionnels du domaine. Il comprend une grande partie des techniciens et artistes du spectacle vivant, du cinéma et de l’audiovisuel, issus des fichiers locaux des équipes Pôle emploi spectacle.

> Pour en savoir plus, consultez le site Internet de la commission nationale du film France.


La province fait aussi son cinéma

 
Marie Meyer est bourguignonne. Aujourd’hui assistante costumière et habilleuse pour le cinéma, la jeune femme a commencé à travailler dans le cinéma en osant. Marie avait eu vent du tournage d’Indigènes de Rachid Bouchareb dans un petit village de Haute-Saône. Elle n’a pas hésité à se rendre sur place pour demander s’ils avaient besoin de renfort. Embauchée pour 10 jours, elle a alors découvert l’existence de la commission du film de sa région en discutant avec une autre intermittente du spectacle. Depuis, Marie Meyer est dans la base TAF de la commission bourguignonne. "Cela a lancé les choses alors que je n’avais pas de contact personnel dans le cinéma", précise Marie. Sur les tournages en Picardie, Pascale Legrand, de la direction de la culture et du patrimoine du Conseil régional, confirme que la commission régionale du film met des listings de techniciens à disposition des productions. Reste que les postes de techniciens confirmés, comme celui de chef opérateur, par exemple, ne font généralement pas l’objet d’un recrutement local.


Les réseaux sociaux professionnels comme vitrine

 
Vous pouvez également vous créer un profil sur des réseaux sociaux professionnels. Votre profil contiendra vos expériences professionnelles, vos compétences, vos activités extra-professionnelles et des liens vers votre blog ou votre site Internet où vous exposez votre travail. Cette démarche est loin d’être suffisante. Votre présence sur Internet est une vitrine à laquelle vous pouvez renvoyer un employeur curieux. Mais n’attendez pas derrière votre ordinateur qu’il tombe sur vous au hasard d’un surf et vous propose spontanément le stage ou le job de vos rêves. Il vous faut aller au contact de ceux, bien réels, à qui vous devez donner envie de travailler avec vous et de vous faire confiance. Votre meilleur CV, c’est vous !


Avoir de l’énergie pour commencer et pour durer

 
Dans l’audiovisuel, les professionnels sont le plus souvent recrutés par recommandation. Si vous apportez satisfaction dans votre travail et êtes apprécié pour votre sympathie et votre capacité à travailler en équipe, vous vous constituerez votre réseau de relations professionnelles. Vous allez donc devoir faire preuve de culot pour vous faire connaître dans un secteur qui fonctionne beaucoup en utilisant le système du bouche-à-oreille. Mélissa Theuriau, présentatrice et corédactrice en chef du magazine Zone interdite sur M6, conseille aux débutants de ne pas rejeter une première proposition d’emploi, même pour un travail qui peut sembler ingrat. Parce qu’il vous permet d’avancer en multipliant les rencontres et en épaississant votre carnet d’adresses. La plupart d’entre vous multiplieront les CDD, le temps d’un tournage, d’une émission. Vous allez donc être amené à multiplier les employeurs. Même recommandé par quelqu’un, préparez-vous à l’idée de devoir convaincre régulièrement vos nouveaux interlocuteurs que vous êtes fait pour leur projet. Compétence, passion et qualités relationnelles sont mises en avant par tous les professionnels rencontrés. Les places ne sont pas réservées.
 

Les métiers de l'audiovisuel // (c)POUR ALLER PLUS LOIN

À découvrir aux éditions l'Etudiant :
"Les Métiers de l'Audiovisuel", par Isabelle Maradan.


Sommaire du dossier
Retour au dossier Comment travailler dans les métiers de la télévision, du cinéma et de la radio ? Quels sont les métiers de l'ombre, dans la production audiovisuelle ? Peut-on travailler dans l’audiovisuel sans avoir un statut précaire ? Que va devenir le statut des intermittents du spectacle ? Comment trouver des stages ou un premier job dans l’audiovisuel ? Dans l’audiovisuel, quels sont les métiers en rapport avec le son ? En quoi consiste le métier de producteur d’émissions de radio ? Témoignages de pros : le métier de producteur audiovisuel Comment commencer dans la production ? Peut-on réussir dans le milieu de la télévision si on n'a aucune relation ? Faut-il être journaliste pour présenter une émission de télé ou de radio ? Le témoignage de Mélissa Theuriau Comment devenir reporter ? Le métier de grand reporter n’est-il pas trop dangereux ? Quelle différence entre les métiers d'image à la télévision et au cinéma ? (Partie 1) Quelle différence entre les métiers d'image à la télévision et au cinéma ? (Partie 2) Quelles sont les différences entre un monteur pour la télé et un monteur pour le cinéma ? Un monteur peut-il travailler à la fois pour des pubs, clips, documentaires, reportages, courts et longs métrages ? Monteur, une sorte de réalisateur ? Décorateur, maquilleur, styliste et coiffeur peuvent-ils travailler pour la télé comme pour le cinéma ? Quel est le quotidien d’une maquilleuse pour le ciné et la télé ? Quel est le quotidien d’un décorateur pour le ciné et la télé ? Quel est le quotidien d’un coiffeur pour le ciné et la télé ? Quel est le quotidien d’un habilleur pour le ciné et la télé ? Le piston dans le cinéma : mythe ou réalité ? Comment faire un premier film en tant que réalisateur ? Y a-t-il des écoles qui ouvrent à coup sûr les portes du monde du cinéma ? Cinéma d'animation contre cinéma classique : lequel a plus de débouchés ? Comment choisir sa formation aux métiers de l’animation ? Faut-il avoir suivi l’option cinéma-audiovisuel au bac pour être pris en BTS métiers de l’audiovisuel ? Faut-il un bac S pour entrer en BTS métiers de l’audiovisuel ? L’alternance dans l'audiovisuel : un bon moyen de se constituer un réseau pour trouver un emploi ? BTS métiers de l'audiovisuel : privé ou public ? Quel coût ? Que vaut le diplôme d’une école privée en audiovisuel ? Les formations universitaires d’audiovisuel sont-elles reconnues ?