1. Quel avenir pour les métiers des ressources humaines ?
Boîte à outils

Quel avenir pour les métiers des ressources humaines ?

Envoyer cet article à un ami

Si les départs à la retraite ouvrent des opportunités dans le domaine des RH, ce ne sont pas les mêmes selon le secteur d’activité, la zone géographique et, surtout, les fonctions visées. Suivez les conseils de nos experts.

Guy Bravais - métiers ressources humaines // DRGuy Bravais, directeur développement relations écoles-entreprise du Groupe Volvo France.

"Nous sommes en tension sur les métiers de l'administratif RH"

"La gestion des talents est une composante essentielle d'un groupe à forte dimension internationale comme le nôtre. Manager RH est chez nous un métier de terrain, puisqu'il s'agit d'animer les relations sociales en tant que manager de proximité sur nos sites, y compris nos sites industriels. Les postes d'assistants manager RH, accessibles aux jeunes diplômés, sont extrêmement formateurs car placés au cœur de l'activité. Les fonctions liées à la gestion de la diversité sont particulièrement importantes pour nous. Qu'il s'agisse d'accueillir des personnes en situation de handicap, de gérer l'égalité hommes-femmes – un point particulièrement sensible en tant qu'entreprise industrielle qui souhaite accueillir plus de femmes sur ses métiers – ou de l'intergénérationnel. Actuellement, nous sommes en tension sur les métiers de l'administratif RH. Ces métiers de rigueur et d'évolution réglementaire sont pourtant un excellent tremplin pour évoluer ensuite en interne. À noter, la filière RH attire aujourd'hui énormément de femmes, il y a donc des places à prendre pour les jeunes hommes."

 

François Geuze - métiers ressources humaines // DRFrançois Geuze, président de Référence RH* et membre du comité de direction du master MRH (management des ressources humaines) de Lille

"En termes de formation, le bac+5 est la norme"

"Pour les années à venir, la tendance à l'individualisation de la gestion des RH devrait booster les postes de responsable RH de proximité, de responsable formation et de gestionnaire de compétences. Un mouvement parallèle vers une logique de gestion du collectif, avec une dimension moins relationnelle mais plus quantitative, devrait par ailleurs gonfler les postes du type contrôle de gestion RH, responsable rémunération... Si ces deux tendances paraissent antagonistes, c'est qu'elles répondent aux besoins actuels des deux clients internes de la fonction RH : la direction et les salariés. En termes de formation, le bac+5 est la norme. Il existe des formations partout en France, mais chaque master a une dominante (sociologie, droit, approche quantitative...), à étudier de près pour trouver celle qui est le plus en adéquation avec son projet."

 

Aline Scouarnec - métiers ressources humaines // DRAline Scouarnec, présidente de l'Observatoire national des métiers de la fonction RH

"Dans les grands groupes, on a de plus en plus besoin d'experts en rémunération"

"Pour les années à venir, on voit émerger deux tendances. D'abord, un recentrage de la fonction sur l'administration du personnel. Il y a aussi de plus en plus de besoins sur les fonctions de contrôle de gestion sociale et, dans les grands groupes, sur les postes d'experts en rémunération. Des matières à ne pas négliger lors de sa formation, et une piste de premier job qui sera un excellent tremplin pour aller ensuite vers un développement.
L'autre tendance qui représente pour moi l'enjeu de demain, c'est la gouvernance des personnes et des organisations. D'ailleurs, la future norme RH risque d'avoir une influence forte en termes de gouvernance humaine et de mise en phase avec le développement des personnes, à travers des fonctions liées à la gestion de carrière fine (talent management, responsable métier...).
En termes de formation, je conseillerais d'éviter de faire cinq années de RH. Un bon bac+2/3 en géographie, commerce, architecture, politique, un an à l'étranger et quelques bons stages en ressources humaines au niveau de la licence et du M1, puis un M2 ou un mastère RH pour terminer donneront une meilleure vision ­globale des ­problématiques de l'entreprise."

* Référence RH est le plus important réseau français de formations professionnelles supérieures accréditées (ou en voie d'accréditation) en gestion des ressources humaines.