1. Devenir Miss France 2013 ou continuer ses études de médecine ? : l’avis des étudiants sur le Net

Devenir Miss France 2013 ou continuer ses études de médecine ? : l’avis des étudiants sur le Net

Envoyer cet article à un ami

Marine Lorphelin, 19 ans, a tranché. Cette étudiante en deuxième année de médecine à la fac Lyon Est est devenue Miss France samedi 8 décembre 2012. Elle devait passer ses examens de premier semestre la semaine prochaine. Du reste, c’est l’une des principales informations que tout le monde a retenu à son sujet. Une mention très bien au bac passé au lycée Lamartine de Mâcon, une PAES (première année des études de santé) réussie du premier coup, une note de 17,5/20 obtenue au test de culture générale du concours Miss France… : la jeune femme est une élève brillante. Son rêve (jusqu’ici) : devenir pédiatre ou gynécologue-obstétricien. Ce qui implique de reprendre le cours de ses études médicales après cette année médiatique. "Sauf si je découvre un métier qui m’intéresse autant", a-t-elle déclaré à la presse

Des photos de Miss France au WEI ?

Sur les forums des étudiants de médecine et les réseaux sociaux (notamment Twitter), la situation laisse tantôt perplexe ("elle est folle de mettre de côté des études de médecine pour devenir Miss France" ou encore "vu qu'elle va prendre un an à rien faire, elle va être vachement en retard dans son cursus"), tantôt réjouit ("souhaitons lui une bonne année d'aventures extra-médicales et de réussir à faire parler des carabins autrement que comme des alcooliques notoires organisant des WEI [week-ends d’intégration, NDLR] dégénérés").

Justement, à ce propos, le physique avantageux de l’étudiante permet d’amorcer des discussions pleines d’imagination : "on l'attend avec impatience au critérium d'hiver [le grand rassemblement festif des étudiants en médecine dans une station de ski, NLDR]" ou "ça donne envie de faire une orchite [inflammation des testicules, NLDR]" ou encore "quelqu’un a la liste de ses prochains stages ?" sur la page Facebook de sa fac. Plus calculateur, un internaute sur e-carabin.net s’interroge : "vous imaginez si on choppe des photos d'elle à poil au WEI ? Adieu l'écharpe...". Échauffée par les "affaires" des miss dénudées, gageons que Marine Lorphelin aura veillé à sa e-réputation.