1. Dimitri Doré, un apprenti comédien prometteur
Portrait

Dimitri Doré, un apprenti comédien prometteur

Envoyer cet article à un ami
Dimitri Doré a mis de côté ses études de théâtre pour partir en tournée. // © Julie Reggiani
Dimitri Doré a mis de côté ses études de théâtre pour partir en tournée. // © Julie Reggiani

À 20 ans, Dimitri Doré a déjà réussi à percer dans le milieu du théâtre. Après un passage à l’École de théâtre l’Éponyme, il est repéré et part en tournée internationale avec la pièce "À nous deux maintenant".

Fasciné par l’univers du cirque, Dimitri Doré a pratiqué, entre 7 et 12 ans, le trapèze et le jonglage. "J’ai toujours été attiré par la scène, j’ai même participé à une comédie musicale au collège." Au lycée Marc-Chagall à Reims (51), il choisit l’option théâtre. "C’était plus un loisir qu’une activité scolaire, je m’intéressais au contexte historique, à la musique, au décor… À chaque nouveau rôle, on est un apprenti comédien, on plonge dans un univers et un style de personnage différents, avec un passé et un présent, c’est une nouvelle naissance."

Formation théâtrale, à Paris

Sa passion prend le dessus sur son projet initial de devenir professeur. Comme il obtient 20 sur 20 en théâtre au bac, ses parents acceptent qu’il entreprenne des études dans ce domaine à Paris, à l’École de théâtre l’Éponyme.

Lire aussi : Tous les portraits des jeunes qui vont faire la une

Durant sa première année (2016–2017), il est repéré par un metteur en scène argentin avec qui il joue deux représentations d’une pièce encore en phase de travail.

Une tournée internationale de deux ans

Finalement, ce sera avec le metteur en scène Jonathan Capdevielle et sa pièce "À nous deux maintenant", jouée depuis octobre 2017, que Dimitri va faire sa première tournée d’une cinquantaine de dates. Avec des représentations en France et à l’étranger (Portugal, Suisse…), il met de côté ses études. Il joue quatre personnages dans cette pièce, ce qui exige "un travail important sur [sa] voix et [son] corps". Déjà engagé dans deux autres pièces l’an prochain, Dimitri a toujours soif "de nouvelles rencontres et d’apprendre sur le terrain".