1. Il encourage le "journalisme de solutions"
Portrait

Il encourage le "journalisme de solutions"

Envoyer cet article à un ami
Gilles Vanderspooten est directeur de Reporters d'espoirs depuis trois ans. // © Julie Balagué pour l'Étudiant
Gilles Vanderspooten est directeur de Reporters d'espoirs depuis trois ans. // © Julie Balagué pour l'Étudiant

Gilles Vanderpooten dirige l'association Reporters d'espoirs qui a lancé "La France des solutions" pour valoriser et diffuser le journalisme porteur d'initiatives alternatives.

Depuis 2013, Gilles Vanderpooten dirige l'association Reporters d'espoirs. Son but : renforcer la visibilité dans les médias des expériences et initiatives de terrain positives. Pour valoriser ce journalisme dit "de solutions", il relance le prix Reporters d'espoirs.

Rencontre avec Stéphane Hessel

Gilles doit son envie de s'engager à son entrevue avec Stéphane Hessel, en 2009. L'entretien entre le diplomate (résistant, écrivain), alors âgé de 93 ans, et le jeune homme de 25 ans, a fait l'objet d'un livre, "Engagez-vous !", paru en 2011 (traduit en 16 langues, 220.000 exemplaires vendus). Publié juste après le fameux essai de Stéphane Hessel, "Indignez-vous !" (traduit en 34 langues, 4 millions d'exemplaires vendus), ce recueil d'entretiens a encouragé Gilles à prendre une autre voie que celle tracée par ses études à la grande école de commerce Audencia Nantes. "La sortie du livre m'a poussé à m'engager et à aller vers l'associatif."

Du management au journalisme

Manager de formation, il a la charge de la mission RSE (responsabilité sociale et environnementale) au Crédit mutuel, avec un salaire de 44.000 € par an, lorsqu'il tombe sur une offre d'emploi de Reporters d'espoirs. "Ils cherchaient un directeur de la rédaction, journaliste, avec dix ans d'expérience. Ce n'était pas mon profil mais j'ai postulé."

Et sa candidature a été retenue. "L'ouvrage coécrit avec Stéphane Hessel m'a aidé." Avant sa rencontre avec ce dernier, le jeune diplômé a parcouru la France, voyage qui a abouti à la publication du "Tour de France du développement durable", en 2010. "J'ai rencontré des personnes qui mettent en œuvre des démarches écologiques et j'ai cotoyé des journalistes de divers médias afin qu'ils relaient ces initiatives. Je réalisais aussi une chronique sur Fréquence Terre, une Webradio." Un parcours qui n'a pas laissé indifférent Reporters d'espoirs.

"La France des solutions"

Directeur de Reporters d'espoirs depuis trois ans, Gilles se réjouit du bilan de la troisième édition de La France des solutions. Un événement qui se déroule pendant une semaine en octobre et qui vise à mobiliser les médias autour d'initiatives sociales et solidaires positives. L'édition 2015 a réuni 30 médias (presse, Web, radio et télé) et a permis de toucher 18 millions de Français. L'association développe aussi un "Lab" d'analyses et d'études sur l'impact du journalisme de solutions et commence à sensibiliser les journalistes dans leurs formations.