En ce momentBudget 2017 : 331 millions d’euros en moins pour l’Enseignement supérieur et la recherche
On en parleExclusif. Frédérique Vidal : "Le contrat de réussite étudiant devra être le plus personnalisé possible".

TICE

West Virginia University, comme d'autres universités américaines, diffuse sur son site des vidéos filmées par les étudiants avec les lunettes Snapchat. // © Capture d'écran / WVU Actu | Innovation

Les lunettes Snapchat Spectacles, nouveau jouet des universités américaines

Le 19 juillet 2017 à 12:50

REPÉRÉ DANS LA PRESSE AMÉRICAINE. Pour dynamiser leurs vidéos promotionnelles, les universités d'outre-Atlantique se prennent au jeu des "Snap Specs". Ces lunettes, dotées d'une caméra, sont développées par Snapchat. Elles permettent de filmer "à la première personne".

On business school Skema's Facebook page for eligible students, an artificial intelligence robot answers questions. // © Céline Authemayou Actu | Innovation

Chatbots Study Up on Students

Le 13 juillet 2017 à 13:05

Chatbots are everywhere, from media to marketing and business. Now these computerized conversation services are making their debut at French universities. EducPros discusses the new artificial intelligence tool with three pioneering schools.

La puissance de calcul associée à la masse de données disponibles permet d'obtenir des résultats qu'on ne pouvait pas espérer il y a vingt ans, rappelle Catherine Faron-Zucker. // © plainpicture/Millennium/David Rehor Entretien | Innovation

L’intelligence artificielle entre dans l’enseignement supérieur

Le 07 juillet 2017 à 12:27

Vague déferlant sur tous les secteurs économiques, l’intelligence artificielle envahit l’enseignement supérieur. Catherine Faron-Zucker, maître de conférences à l’université de Nice-Sophia-Antipolis et référente scientifique du learning lab d'Inria revient pour EducPros sur les questions techniques et éthiques soulevées par le sujet.

La start-up Talentsworks garantit au moins un entretien d'embauche aux jeunes diplômés qui souscrivent un abonnement de 10 dollars par semaine. // © plainpicture/Westend61/Uwe Umstätter Actu | Innovation

Aux États-Unis, des jeunes diplômés paient pour obtenir des entretiens d'embauche

Le 05 juillet 2017 à 10:00

REPÉRÉ DANS LA PRESSE AMÉRICAINE. De plus en plus de start-up proposent aux jeunes diplômés d'optimiser leurs chances de décrocher un premier entretien d'embauche. Ces plates-formes utilisent algorithmes et intelligence artificielle pour fournir un service à la carte, et payant.

L'ancienne halle Freyssinet abritera 1.000 start-up sur 34.000 mètres carrés. // © Hamilton / R.E.A Actu | Innovation

L'enseignement supérieur monte dans le train de la Station F

Le 03 juillet 2017 à 18:21

Le "plus grand campus de start-up au monde" a ouvert ses portes le 3 juillet 2017, à Paris. Parmi les 3.000 entrepreneurs hébergés, les incubés d'HEC, de l'Edhec, de l'IFM ou des Pépites d’Île-de-France qui voient dans ce concentré de "Silicon Valley" une chance de gagner en efficacité et en visibilité.

Skema business school a intégré un chatbot sur sa page Facebook dédiée aux admissibles, au printemps 2017. // © Céline Authemayou Actu | Innovation

Les chatbots, nouveaux compagnons des écoles et universités

Le 30 juin 2017 à 14:17

Commerce, médias, marketing… Les chatbots sont partout. Ces agents conversationnels développés grâce à l’intelligence artificielle commencent à faire leur entrée dans les établissements d'enseignement supérieur. Retour sur les expériences menées par trois écoles françaises.

The next escape room challenge? Creating a classroom-ready kit. // © Capture d'écran / USPC Actu | Innovation

Room to Escape and to Learn

Le 30 juin 2017 à 10:50

Changing teaching methods in France is anything but a game. Yet that is just the solution devised by Sapiens, the teaching support service of the University of Sorbonne Paris Cité (USPC). With LearningScape, Sapiens has created an escape game to help university instructors acquire new skills while having fun. Spoiler alert!

Les étudiants qui ont suivi les cours en présentiel obtiennent de meilleures notes aux examens que ceux qui ont suivi les cours en ligne, selon l'étude réalisée par Brookings. // © DeVry university Actu | Innovation

Les cours en ligne et leurs effets négatifs sur les étudiants les plus faibles

Le 28 juin 2017 à 17:07

REPÉRÉ DANS LA PRESSE AMÉRICAINE. Plus les étudiants sont faibles, plus les cours en ligne ont des effets négatifs sur leurs résultats. C'est le constat dressé par le think tank américain Brookings. Pour arriver à cette conclusion, ce dernier a analysé les résultats de 230.000 étudiants inscrits à l'université DeVry.