1. Premiers jours de stage : 7 conseils pour prendre un bon départ
Boîte à outils

Premiers jours de stage : 7 conseils pour prendre un bon départ

Envoyer cet article à un ami
Pour pouvoir bien profiter de votre stage, vous devez réussir votre départ. // © plainpicture/Cavan Images
Pour pouvoir bien profiter de votre stage, vous devez réussir votre départ. // © plainpicture/Cavan Images

Ponctualité, tenue, curiosité... Comme pour la prise de poste, la réussite d’un stage se joue dans les premiers jours. Paroles de recruteurs et conseils de stagiaires pour marquer un maximum de points dès le début.

1. Soyez pro avant même le début du stage

"Vous pouvez appeler plusieurs jours avant le jour du début de votre stage ou envoyer un mail à votre futur responsable en lui posant des questions : à quelle heure vous devez-vous vous présenter ? Y a-t-il des points à préparer ?, etc. Cela prouvera votre professionnalisme avant même d’avoir mis un pied dans l’entreprise !", suggère Manon Voiriot, chargée de recrutement chez Nestlé France.

"Avant mon arrivée, mon maître de stage m'avait demandé de lui envoyer une petite présentation de moi et de mon parcours qu'il a diffusée au sein de toute les équipes informatiques via le réseau social interne", explique Sullyvan, 24 ans, stagiaire à la division informatique de Mars France à Haguenau (67) et étudiant à l'ESAIP, où il prépare un diplôme d'ingénieur du numérique.

Sullyvan a rédigé un texte présentant ses études, ses stages précédents en PME et ses hobbies. "J'y avais inclus une photo d'identité professionnelle ainsi qu'une photo un peu plus amusante où j'étais entouré d'étudiants chinois et coréens. Un souvenir de mon semestre en Erasmus, près de Stuttgart, en Allemagne". Le succès de l'intégration se prépare en amont !

2. Faites une bonne (première) impression

Chaque entreprise, chaque collectif de travail a ses codes. Sans forcément opter pour une tenue trop éloignée de vous et de votre personnalité, faites un effort de présentation. À commencer par la tenue vestimentaire. "Trouvez une tenue professionnelle adaptée à votre environnement de travail. Pas forcément le costume pour les garçons ou le tailleur pour les filles. Mais mieux vaut ne pas venir en jean troué", préconise Manon Voiriot.

Lire aussi : Anne, ingénieur industrialisation : Comment j'ai été recrutée chez Nestlé

"C'est surtout le jour de l'entretien de recrutement que j'ai mis un costume", se souvient Sullyvan. Le premier jour de son stage, en mars 2018, il a tombé la cravate et opté pour un pantalon et une belle chemise. Par la suite, il s'est habillé plus "casual", conformément au "dress code" en vigueur chez les développeurs ou chefs de projets informatique. "Nous ne sommes pas directement en contact avec la clientèle comme peuvent l'être les commerciaux", justifie Sullyvan. Et dans le doute, faites un effort : on ne vous en voudra pas d'être bien vêtu !

3. Soyez ponctuel

Arrivez à l’heure convenue, voire un quart d'heure en avance, et vous marquerez des points. Certaines entreprises, comme Amazon, n'accepteront pas même deux minutes de retard. Le géant du e-commerce a le culte du client livré dans les délais promis et ne tolère pas les comportements "déviants" question ponctualité : "Nos réunions commencent à l’heure. C’est une question de respect de l’agenda et des autres, prévient Anne-Marie Husser directrice des ressources humaines d'Amazon France. Les stagiaires n’auront pas la liberté qu’ils ont peut-être connue dans leur vie étudiante."

Si vous êtes systématiquement en retard, entraînez-vous : fixez-vous d'arriver un quart d'heure avant l'heure dite, ne vous autorisez que cinq minutes maximum de retard (toléré par une grande majorité d'entreprises). "Chez Mars France, les horaires suggérés sont de 9 h – 17 h, mais du moment que le stagiaire travaille sept heures, l'entreprise n'est pas trop tatillonne. En revanche, pour les meetings, elle exige de la ponctualité", témoigne Sullyvan.

À consulter : Les offres de stage de letudiant.fr

4. Prenez les devants, allez vous présenter

L'isolement guette le stagiaire, nouveau venu : ne restez pas seul dans votre coin ! Il est toujours bien vu d'aller se présenter à vos différents interlocuteurs. Allez à la rencontre de l’équipe dans votre service, mais faites aussi connaissance avec celles des bureaux d’à côté.

"Sortez de votre open space, résume la DRH d’Amazon France. Proposez des déjeuners pour vous faire connaître, et commencer ainsi à créer et développer votre réseau professionnel", conseille encore Anne-Lise Husser. "Le meilleur endroit pour se connecter avec les salariés reste la machine à café", indique Sullyvan.

5. Posez des questions encore et encore !

Durant vos premiers jours de stage, vous devez poser beaucoup de questions. "Il n’y a pas de question idiote, au contraire. Ne pas en avoir peut donner l’impression que vous ne vous intéressez pas à vos missions ou à l’entreprise et que vous n’êtes pas motivé, estime Anne-Marie Husser chez Amazon France. Intéressez-vous aux autres, à leur métier. Il faut développer sa curiosité pour apprendre".

Lire aussi : Et maintenant au rapport ! (ou comment bien rédiger son rapport de stage)

Sullyvan abonde : "Même après un mois de stage, je ne me sens pas encore très productif. J'ai des difficultés techniques avec des outils de réalité augmentée, de réalité virtuelle ou mixte. C'est en allant discuter avec tous les collaborateurs du service – nous sommes 150 sur le plateau – que j'apprends le plus et surmonte ces difficultés".

6. Soyez force de proposition et autorisez-vous des erreurs

"Les stagiaires ne doivent pas hésiter à sortir du cadre et à être force de proposition : si un process ne fonctionne pas bien, ils doivent le dire. Il n’y a pas de privilège hiérarchique chez nous", explique la DRH d’Amazon France, qui embauche en moyenne 40 % de ses anciens stagiaires.

Sullyvan acquiesce : "Un stagiaire qui fait des propositions, c'est une aubaine pour une entreprise : il a un regard neuf sur les processus et des améliorations, que ne voient pas toujours des salariés présents de longue date, peuvent surgir".

Vous pouvez même vous autoriser le droit à l'erreur. "Les responsabilités confiées à un stagiaire ne sont en principe pas vitales pour l'entreprise. Il ne faut donc pas avoir peur de commettre des fautes. C'est comme cela que l'on apprend . Il vaut mieux tester des choses que d'attendre que l'on vous dise de les faire", estime le futur ingénieur.

7. Faites un point en fin de première semaine

"Qu’attendez-vous de moi ?" Dès le premier jour de stage, n'hésitez pas vous faire préciser les missions exactes attendues par votre manager, même si elles sont normalement mentionnées dans votre convention de stage. Fixez-vous de faire un point au bout de la première semaine avec lui. Multipliez aussi les points réguliers pour ne pas être dans l’attente et être "pro-actif".

Si vous hésitez, si vous êtes dans le brouillard, posez franchement la question : "Est-ce que j’avance dans la bonne direction ?" "Est-ce que c’est ce que vous vouliez ?" "Est-ce que cela vous convient ?" Bref, continuez de demander des conseils et de nourrir la relation tout au long du stage.

À la recherche d’un job d’été, stage, alternance ou premier emploi ?
En plus de vous accompagner dans vos candidatures (conseils CV, lettres de motivation, entretiens…) l’Etudiant met à votre disposition des milliers d’offres accessibles en quelques clics. L’Etudiant, c’est la référence pour les offres d’emploi, de stage et d’alternance !