Enquête Ipsos Santé 2011 - La différence, une notion positive pourtant difficile à vivre à l’adolescence

publié le 19 Mai 2011
2 min

L’enquête Ipsos Santé publiée le 18 mai 2011 révèle un lien entre le sentiment d’être différent et le mal-être chez les adolescents.

« Dans l’absolu », 92% des adolescents considèrent que la richesse vient de la différence. Au quotidien, avoir le sentiment d’être différent des gens de son âge contribue au sentiment de mal-être. C’est l’un des enseignements de l’enquête Ipsos Santé sur les différences chez les jeunes. Une enquête publiée le 18 mai 2011, à l’occasion du 7e Forum national Adolescences de la Fondation Pfizer intitulé « Comment faire de ma différence une force ? » (1).

68% des adolescents qui se sentent différents reconnaissent avoir déjà été sous pression, contre moins d’un jeune sur deux pour ceux qui n’ont pas ce le sentiment d’être différent. Et ils sont près d’un sur deux à s’être déjà senti mal dans leur peau, alors que ce mal-être concerne moins du quart des adolescents ne se sentant pas différents.

Le sentiment de bien-être ou de mal-être varie également en fonction de la manière dont l’adolescent perçoit la différence. Un adolescent mal dans sa peau aura moins tendance à la considérer comme un atout.

Par ailleurs, les adultes sont plus pessimistes que les adolescents sur leur propre bien-être. Ils les estiment plus souvent sous pression et mal dans leur peau qu’ils ne le déclarent eux-mêmes. Ce regard pessimiste des adultes est susceptible de renforcer les visions négatives que les adolescents ont d’eux-mêmes.

Isabelle Maradan

(1) Il est possible de revoir le Forum national Adolescences sur curiosphere.tv.


Pour aller plus loin...


> Enquête santé SMEREP : les étudiants en petite forme

L’enquête 2011 sur la santé des étudiants réalisée par l’institut Harris Interactive pour la SMEREP révèle un certain mal-être chez cette population.

> Mon ado va mal : difficulté passagère ou souffrance ?
Philippe Jeammet et Xavier Pommereau, psychiatres spécialistes de l’adolescence, nous aident à faire la différence entre les difficultés passagères et les véritables souffrances.

> Consultez un psy : comment ça se passe quand on est lycéen ou étudiant ?
À quel spécialiste vous adresser ? En quoi peut-il vous aider ? La consultation est-elle payante ? Va-t-il en parler aux parents ou aux professeurs ?


Articles les plus lus Collège

A la Une réussir au Collège

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !