Affelnet à Paris : les nouvelles règles pour s’inscrire au lycée

Par Marine Richard, publié le 09 Mars 2021
6 min

Affelnet, le "Parcoursup des collégiens", connaît en 2021 une refonte importante. Elle concerne uniquement l’académie de Paris, qui a révisé sa carte scolaire. Alors comment procéder pour vous inscrire dans un lycée parisien à la rentrée prochaine ?

Sur Affelnet, c'est la fin des quatre districts qui divisaient l'académie de Paris depuis 2008. Le collège de secteur de l’élève déterminait son district d’affectation (nord, est, sud ou ouest) et le futur lycéen avait l'obligation de candidater dans une dizaine de lycées situés dans son périmètre. À compter de 2021, l'académie fonctionne selon trois secteurs, matérialisés par des cercles concentriques autour du collège de secteur de chaque élève.

Objectifs de cette réforme de la carte scolaire ? Éviter les réclamations adressées chaque année au rectorat par 2.000 familles environ sur les 14.000 orientations demandées chaque année en moyenne dans des lycées généraux et technologiques. Mais aussi limiter l'existence des "lycées de niveau", ces établissements qui accueillent des taux record d'élèves en seconde avec des moyennes dépassant le 15/20. "Le nouvel Affelnet vise une plus grande proximité, une mixité sociale et une mixité scolaire", résume Christophe Kerrero, recteur de l’académie de Paris, qui prévient par ailleurs que le système n’est pas figé et pourra connaître des évolutions, en fonction des remarques formulées par le comité de suivi.

Lire aussi

Les trois secteurs de l'académie de Paris

Pour vous représenter le nouveau découpage de la carte scolaire parisienne, prenez comme point de départ votre collège de secteur (celui de votre adresse de résidence, qui n'est pas nécessairement celui où vous êtes scolarisé), et tracez trois cercles de diamètres différents qui représentent vos trois secteurs :

  • le secteur 1, prioritaire, regroupe 5 lycées situés au maximum à 25 minutes de transport de votre collège de secteur ;
  • le secteur 2, non prioritaire, rassemble 19 à 20 lycées situés à moins de 40 minutes de votre collège de secteur ;
  • le secteur 3, encore moins prioritaire, rassemble l’ensemble des lycées parisiens restants.

Une carte interactive précisant pour chaque collège les lycées de secteur est en ligne sur le site du rectorat de Paris. À noter : deux lycées, Pierre-Gilles de Gennes et Emile Dubois sont en secteur 1 pour tous les élèves de troisième de l’académie en raison des spécificités de leur offre de formation.

Ce qui ne change pas pour formuler vos vœux sur Affelnet

Concrètement, sur Affelnet, vous entrez votre adresse postale pour connaître votre collège de secteur. Puis vous pouvez formuler des vœux dans tous les lycées parisiens avec trois niveaux de proximité. Vous formulez toujours entre 8 et 10 vœux de lycées via le téléservice "affectation post-3ème", accessible par le portail Scolarité Services, ou via la fiche de vœux remise au principal de collège, entre le 10 et le 31 mai 2021.

Vous pouvez toujours exprimer des préférences. Toutefois, ce n’est pas l’ordre des vœux qui donne une priorité à l’affectation mais le barème établi pour chaque vœu, exactement comme dans l’ancienne procédure. Le système fonctionne en effet toujours selon un calcul de points : vos résultats scolaires et le bonus boursier vous apportent des points qui déterminent votre affectation. Les candidatures dans les lycées de secteur 2 et 3 rapporteront moins de points et les élèves seront donc moins prioritaires que dans les lycées de secteur 1.

Quatre nouveautés dans la sélection à l'entrée des lycées parisiens

Le bonus IPS (indicateur de position sociale) : en plus des résultats scolaires et du bonus boursier, cet indicateur, attribué en fonction de l’indice de position sociale du collège de scolarisation, permet de mesurer les conditions de vie de l’élève. Il vient d’être créé et remplace, en l'élargissant à davantage d'établissements, le bonus REP/REP+. 80 collèges seront concernés, contre 26 actuellement.

Un taux de boursiers à atteindre par lycée : les élèves boursiers continuent à être affectés "à part". En revanche, le quota de places ne sera plus fixé au niveau de l'académie, mais variera pour chaque lycée, en fonction du profil sociologique de l’établissement. Il sera moins élevé dans les établissements traditionnellement à fort taux de boursier et plus élevé dans les lycées qui en accueillent moins.

L’accès à des spécialités rares renforcé : si vous êtes prêt à effectuer jusqu'à 1 heure de trajet pour suivre un enseignement en particulier au lycée, c’est désormais possible. Grâce aux vœux de votre secteur 2, vous pourrez candidater à l'intégration de lycées proposant des options et spécialités rares (cinéma-audiovisuel, par exemple), non dispensées par les lycées situés dans votre secteur 1.

Les lycées privés parisiens présents sur Affelnet : l’offre de formation des établissements parisiens privés sous contrat sera intégrée à la procédure Affelnet dès 2021.

Lire aussi

Articles les plus lus Collège

A la Une s'orienter après le collège

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !