Classement THE 2023 : forte progression des universités Paris-Saclay et Paris Cité

Par Nalini Lepetit-Chella, publié le 13 Octobre 2022
5 min

Les universités Paris-Saclay et Paris Cité sortent du lot dans le nouveau classement mondial des universités du Times Higher Education (THE). Les deux établissements gagnent respectivement 24 et 41 places. L'Université Paris-Saclay entre ainsi dans le top 100.

Quatre établissements français sont classés parmi les 100 meilleurs du monde par le mensuel britannique Times Higher Education (THE), pour l'année 2023 : l'Université Paris Sciences & Lettres (PSL), 47e ; Sorbonne Université, 90e ; l'Université Paris-Saclay, 93e ; et l'Institut Polytechnique de Paris, 95e.

Pour Paris-Saclay, la progression est nette par rapport à l'année précédente, où elle était 117e. Cinquième française, l'Université Paris Cité opère également une percée remarquée : elle gagne 41 places, parvenant ainsi à la 114e position. Toutefois, les trois autres françaises du top 150 sont en légère baisse. L'Université PSL perd sept places, Sorbonne Université, deux, et l'Institut Polytechnique de Paris, quatre.

Publié depuis 2010, ce classement mondial évalue les établissements d'enseignement supérieur à la fois sur leurs activités de recherche et d'enseignement et sur leur impact.

Trois écoles d'ingénieurs et une université françaises intègrent le classement THE

La France compte 42 institutions parmi les 1.799 classées par THE pour 2023, soit trois de plus que dans l'édition 2022. Un résultat qui "illustre le rayonnement scientifique et pédagogique de la France à l’international", réagit le ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche. Mais le palmarès lui-même grandit cette année : il évalue 137 universités supplémentaires.

Trois écoles d'ingénieurs de l'Hexagone apparaissent aussi dans ce palmarès 2023 : l'Ensta Bretagne (École nationale supérieure de techniques avancées), l'École nationale des travaux publics de l'État (ENTPE) et l'Institut Mines-Télécom (IMT) Nord Europe.

L'Université Sorbonne Nouvelle entre également dans le classement cette année quand, à l'inverse, Normandie Université, qui était entre les rangs 801 et 1.000 dans l'édition 2022, en sort.

Au-delà de ces quatre arrivées et des nettes progressions de deux établissements qui étaient déjà parmi les 200 premiers, la majorité des institutions françaises stagnent dans le classement, voire baissent.

Les établissements français du classement THE 2023

Les universités anglo-saxonnes en tête du palmarès THE

À l'échelle mondiale, ce classement est mené par deux pays anglo-saxons : les États-Unis et le Royaume-Uni, qui se partagent les dix premières places. L'Université d'Oxford, en Grande-Bretagne, est ainsi classée première, comme chaque année depuis l'édition 2017. Un peu plus loin, suivent l'Université de Cambridge, 3e ex aequo, et l'Imperial College London, 10e.

Lire aussi

Mais les États-Unis dominent en nombre. Les sept autres établissements du top 10 s'y trouvent. En tête, l'Université d'Harvard, 2e, et l'Université de Stanford, 3e ex aequo. En outre, plus d'un tiers des établissements du top 100 sont étasuniens : 34. Cette prédominance est toutefois en train de décliner ; le pays en comptait 43 il y a cinq ans, dans l'édition 2018.

Progression des universités chinoises

Comme dans le classement de Shanghai, qui compare également des universités, la Chine est à l'inverse en progression. Elle qui n'avait que deux universités dans le top 100 il y a cinq ans en a désormais sept.

Lire aussi

Et c'est sans compter Hong Kong, qui totalise désormais cinq établissements parmi les 100 mieux classés, soit deux de plus que dans l'édition 2018.

Lire aussi

Articles les plus lus

Contenus supplémentaires

A la Une supérieur

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !