1. Architecture : quelles formations pour quels débouchés ?
Décryptage

Architecture : quelles formations pour quels débouchés ?

Envoyer cet article à un ami
L'architecte d'intérieur doit disposer de compétences artistiques mais aussi de la maîtrise des contraintes techniques. // © Jacoblund/iStock
L'architecte d'intérieur doit disposer de compétences artistiques mais aussi de la maîtrise des contraintes techniques. // © Jacoblund/iStock

Ouvert à tous les profils d’étudiants et pas seulement aux matheux, le métier d’architecte est aussi créatif que technique.

Il existe 22 écoles d’architecture en France, dont 20 – les ENSA (écoles nationales supérieures d’architecture) – qui dépendent du ministère de la Culture (six en Île-de-France et 14 en régions). Les deux autres sont l’INSA (Institut national supérieur des sciences appliquées), à Strasbourg (67), publique, et l’ESA (École spéciale d’architecture), à Paris, privée. Toutes deux délivrent des diplômes reconnus comme équivalents à ceux des ENSA.

Une sélection drastique

Les candidatures pour les ENSA se font via Parcoursup. Première étape, l’examen du dossier : certains établissements regardent les notes dans l’ensemble des disciplines ou seulement certaines matières, d’autres examinent aussi la progression de l’élève et les commentaires des enseignants. Si vous êtes admissible, vous recevez un mail via Parcoursup pour prendre rendez-vous à l’oral. L’entretien varie selon les écoles.

Lire aussi : Quelles études suivre pour devenir architecte ?

L’étudiant doit décrocher en trois ans un diplôme d’études en architecture (grade de licence) puis le DE (diplôme d’État) d’architecte (grade de master) en deux ans. Une sixième année sera nécessaire s’il souhaite obtenir l’habilitation à l’exercice de la maîtrise d’œuvre en son nom propre (HMONP) – ce qui lui permettra de signer ses bâtiments et d’en être légalement responsable. Il pourra alors devenir associé d’une agence ou ouvrir la sienne. Un architecte peut aussi évoluer vers des fonctions de conseil, d’études techniques, d’assistance à maîtrise d’ouvrage, d’urbanisme, d’aménagement en tant que salarié, ou/et devenir enseignant.

Des doubles cursus

L’INSA de Strasbourg, école d’ingénieurs dépendant du ministère de l’Enseignement supérieur, propose un cursus d’architecture. Une année de prépa intégrée admet les bacheliers S sur dossier. Les doubles diplômes en architecture et ingénierie ont la cote. C’est le cas à l’ENSA Lyon (69), qui s’est associée à Centrale Lyon et à l’INSA Lyon pour former de futurs ingénieurs et architectes. Même schéma à l’ENSA Nantes (44), qui propose en plus un double diplôme architecte-manager en partenariat avec Audencia business school. Les études, d’une durée de six ou sept ans, se partagent entre les écoles partenaires.

Lire aussi : Test : Etes-vous fait pour être architecte ?

Autre option pour se former à l’architecture : l’ESA, une école privée parisienne, membre de la CGE (Conférence des grandes écoles) et dont les diplômes sont visés par le ministère de l’Enseignement supérieur. Les diplômés de l’école privée Confluence Institute sont, eux, reconnus au cas par cas;

CONSEIL Pensez au DNMADE (diplôme national des métiers d’art et du design) mention espace, matériaux ou numérique. Il se prépare en trois ans.

Rendez-vous sur les salons de L'Etudiant pour rencontrer les établissements